Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Fespaco 2011 : Le Mali peut-il rêver de l’Etalon d’or ?

Un 4è étalon d’or pour le Mali ? Avec 28 pays et un total de 111 films en compétition, le Mali présente trois œuvres dans la sélection officielle du Fespaco 2011. Et deux films dans la catégorie hors compétition. Les cinéastes Maliens sont déterminés à  remporter de nombreux prix avec ces 5 films tous produits par le centre national de cinématographie du Mali (CNCM).  C’’est d’ailleurs ce qu’espère Sidy Fassara Diabaté, réalisateur du film «Â Da Monzon, la conquête de Samanyana », dont l’œuvre concourt dans la catégorie long métrage. Fiction historique de 110 mn, il est le premier film malien traitant exclusivement de l’histoire de Ségou. Il est en compétition avec 17 autres films dont trois films marocains, trois burkinabés, deux Sud-africains, deux algériens, deux égyptiens, un ivoirien, un nigérian, un mozambicain, un tchadien et un Béninois. Depuis quelques années, le Mali n’arrive plus à  décrocher des distinctions au Fespaco. Avec Souleymane Cissé, qui a remporté deux fois la distinction en 1979 avec son film , en 1985, et Cheikh Oumar Cissokho, avec en 1995. Le Mali détient le record en la matière. Pour prendre une revanche sur le temps, le pays présente des films dans des catégories diverses : longs métrages, courts métrages, documentaires, panorama TV/Vidéo, les films des écoles africaines de cinéma et les films hors compétition. Les œuvres hors compétition Pour la compétition officielle des fictions court métrage, le Mali sera représenté par l‘œuvre «Tineye So» de Daouda Coulibaly, un jeune réalisateur qui vit en France depuis de nombreuses années. de la jeune Awa Traoré concourt dans la catégorie documentaires avec 21 autres films. Pour les fictions TV/Vidéo, les couleurs maliennes seront défendues par le film de Moussa Diarra. Dans la catégorie séries TV/vidéo, deux réalisations : de Aà¯da Mady Diallo et « Les Rois de Ségou » de Boubacar Sidibé en compétition avec 11 autres films. Il y aura également onze films dans la compétition des Ecoles. du Malien Bouna Chérif Fofana, et huit autres films pour la catégorie Panorama TV/Vidéo. De quoi multiplier les chances de remporter des récompenses. Hommage aux disparus Récemment, le monde du cinéma africain a perdu de grandes figures. 9 films rendront donc hommage à  ces réalisateurs et comédiens qui nous ont quitté en 2009 et 2010. Notre compatriote feu Adama Drabo, à  travers la projection son film « Ta Dona », est un de ces réalisateurs. Des hommages seront également rendus à  Tahar Cheriaa, Moustapha Dao, Mahamat Johnson Traoré, Samba Félix N’Diaye, James Campbell, Sotigui Kouyaté, Amadou Bourou et Désiré Ecaré.           l’attribution de l’étalon d’or du Yenenga aura lieu ce samedi au Stade du 4 Août de Oaugadougou. Le Mali croise les doigts pour ses cinéastes.                                  

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut