Société › Actualités Société

« Plume au féminin » : Fatoumata Doumbia remporte la 1ère édition

Ce concours est une initiative de l’hebdomadaire « Waati ». Elles étaient 27 en tout, venues de 14 établissements, à  participer le 26 février dernier à  l’épreuve de rédaction d’articlessur le thème « scolarisation des filles quels enjeux » à  la Maison de la presse. Chacune d’entre elles a eu à  faire des recherches préalables pour étayer les arguments qu’elles ont avancés dans leur rédaction. En donnant ce matin les résultats,le jury présidé par Tiégoum Boubeye Maà¯ga directeur de publication du journal Nouvelle République, a salué cette initiative dans le sens o๠elle permet de créer l’émulation dans les établissements scolaires, mais aussi et surtout parce qu’elle donne envie à  des talentueuses jeunes filles de rejoindre la famille de la presse malienne. Il a demandé à  l’initiateur, Cheick Chérif Haidara, de Waati, de pérenniser l’évènement et surtout d’offrir à  ces jeunes filles la possibilité d’apprendre le métier, grâce à  des bourses d’études et des stages dans les rédactions. Six prix ont été décernés par le jury. Un prix spécial a été remis à  Mlle Fatoumata Sidibé qui a proposé un poème portant sur le thème du concours. Bien qu’elle n’ait pas respecté les critères établis, les organisateurs ont tenu à  saluer la qualité de son travail et sa bonne perception du thème. La 5ème place revient à  Njaboum Love Samantha du Lycée Ba Nassou. Ramata Ndiaye, du Lycée Horizon et Mariam Tangara, du Lycée Mamadou Kardjigué Diakité enlèvent respectivement le 4ème et le 3ème prix. La gagnante du 2ème prix vient également du Lycée Mamadou Kardjigué Diakité et se nomme Fouleymata Sissoko. Elle emporte la somme de deux cent mille francs, offerts par le Journal « l’Annonceur » qui a la particularité d’avoir une rédaction exclusivement féminine. Le coup de C’œur du jury est allé à  un article intitulé « Tronquer le bâton contre un livre » de Mlle Fatoumata Doumbia, du Lycée Louise Oumet qui a reçu un ordinateur portable et une somme de 50 000 offert par de la Directrice de publication du journal Kabako. La journaliste en herbe raconte l’histoire d’une mendiante domiciliée à  Baco Djicoroni qui a décidé d’envoyer sa fille à  l’école plutôt que de lui faire perdre ses chances dans les rues o๠elle l’aidait à  mendier. Selon le jury, la qualité du travail et l’approche de son auteur mérite que cet article tout comme les 4 autres primés soit publié par les journaux. La lauréate s’est dite très heureuse d’autant que cette récompense confirme son désir de devenir journaliste. Il faut souligner que les prix étaient dédiés à  des figures féminines de la presse malienne. Ainsi, Aà¯ssata Cissé (président d’honneur du concours), Diaby Macoro Camara, Assa Diallo, Maà¯ga Fatoumata Maà¯ga, pour ne citer que celles-ci ont été ovationnés par les nombreux journalistes présents dans la grande salle de la Maison de la presse de Bamako. Le journal Waati a lancé un appel aux partenaires pour qu’ils continuent ‘appuyer ce projet afin que d’autres éditions puissent être organisées. Il a adressé une mention spéciale à  Orange Mali qui a offert un dictionnaire à  chacune des 27 participantes et un téléphone portable aux 4ème et 5ème prix. Le représentant du Ministre de la Communication et des nouvelles technologies, Mr Alfousseini Sidibé a félicité les jeunes filles qui ont accepté de participer de prendre part à  cette épreuve et à  exhorter les organisateurs à  la persévérance pour faire de Plume au féminin un rendez-vous annuel.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut