Société › Éducation

Cultiver le goût du livre en famille

Ecrit par Samba Niaré enseignant de son état, ce livre est un véritable outil pédagogique. La cérémonie a enregistré la présence du vice-président de la Maison de la Presse, le représentant de la Présidence de la République et des différents départements ministériels. Le vice-président de la maison de la presse, Sega Diabaté après ses mots de bienvenue a réitéré le soutien de la presse malienne à  la campagne de sensibilisation sur le livre dont la version papier sera lancée dans deux mois. L’auteur, Samba Niaré, justifie le choix de son titre par le fait qu’il a constaté que les gens font des livres qui ne sont pas lus. Il faut donc selon lui tout faire pour corriger cette situation. Les enfants ne lisent pas au Mali. « Les raisons se trouvent, très souvent à  l’école et hélas ! dans la famille qui n’encourage pas la lecture » poursuit-il. Comme contribution à  la promotion de la lecture au Mali, l’auteur propose un livre conçu dans un format peu commun. Ce livre fait 12,5 cm X 7,5 cm pour 150 pages. Apres un exercice de lecture dans la salle, l’auteur propose une méthode facile de lecture : « nous osons, déjà  et ici, vous suggérer un temps de lecture d’environ 25 mn par jour, comme celui qu’un grand nombre d’entre nous et de nos enfants consacrent chaque jour aux feuilletons télévisés. Nous gageons qu’au bout d’une dizaine de jours, au rythme de 15 pages par séance, vous aurez lu la totalité des 150 pages de ce plaidoyer » dit –t-il. Un véritable plaidoyer Pour mieux entreprendre une campagne de sensibilisation à  l’impérieuse nécessité de lire, les partenaires sont mis à  contribution tels que le Figurier, Balani’s, Jamana, Cauris éditions et l’association Sinsinbere qui aussi proposent leur vision. Selon Samba Niaré les partenaires empruntent une voie autre qui sans prétendre relever de l’original, a cependant le mérite d’élaborer un livre programme, un plaidoyer. « Nous tenons à  souligner une des particularités de l’action que nous proposons : la lecture dans les camps et les hôpitaux. Pourquoi et surtout comment ? La lecture de l’opuscule vous édifiera mieux ». Hamidou Konaté, un éditeur, met lui l’accent sur la nécessité d’une synergie d’action des opérateurs du secteur du livre pour insuffler une nouvelle dynamique à  la production à  l’achat du livre ainsi que la lecture en famille. La cérémonie a pris fin par la remise du livre version numérique sur le CD aux représentants de différents ministères, instituions, les agences de communication, ORTM, Africable, AMAP etc.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut