Société › Actualités Société

Bamako marche pour Khaddafi !

C’était, disent-ils, pour témoigner non seulement leur reconnaissance pour les bienfaits de Kadhafi, mais aussi lui apporter leur soutien massif. L’itinéraire de la marche est partie de la Place de l’Indépendance, près de la Primature, au Monument des martyrs. Présidé par El Hadj Mohamed Macki Bah qui se trouve être, par ailleurs, le président de l’Union des jeunes musulmans du Mali (UJMMA), la Coalition était composée d’une trentaine d’associations dont certaines n’ont rien à  voir avec l’Islam. Selon M Bah, cette marche de soutien au Guide Mouammar Kadhafi se veut, avant tout, une manifestation de solidarité envers un bienfaiteur de la Ummah Islamique. Et pour cause, dit-il, le Guide de la Révolution libyenne soutient financièrement et matériellement plusieurs associations religieuses ou non.  » Le Colonel Kadhafi a beaucoup investi dans la construction de mosquées, de médersas et de centres culturels du Mali. Beaucoup de jeunes Maliens ont été également formés dans les universités et autres grandes écoles en Libye… ». Comme le témoigne un haut responsable religieux, la Libye de Mouammar Kadhafi pourvoit au payment mensuel des salaires de quelque 500 maà®tres de médersas dans notre pays. Plusieurs associations dont des fondations ont bénéficié des largesses du Guide. En terme d’investissements au Mali, il faut rappeler que la Libye de Mouammar Kadhafi a injecté plusieurs milliards F CFA dans l’économie malienne et cela dans presque tous les secteurs d’activité. Inutile de dire que les relations officielles entre le Mali et la Libye sont excellentes et ce n’est pas pour rien que l’Union africaine a choisi le président ATT pour siéger au sein du panel des chefs d’Etat chargé de la gestion de la crise libyenne. Déclaration de protestation C’est fort de tout cela que les organisateurs de la Grande ont marché hier avec au dessus des têtes, des pancartes de soutien et de solidarité au Guide. Juste avant la marche d’hier, la Coalition- créée dimanche 20 mars à  l’initiative de l’UJMMA- a remis aux autorits maliennes, aux ambassadeurs de France, de Grande Bretagne, au Délégué de l’Union européenne et au PNUD une déclaration dont nous vous proposons le contenu. » Face aux agressions et aux violences de l’intervention militaire occidentale que subit actuellement le peuple libyen nous, patriotes Africains membres de la Coalition Malienne de Soutien à  la Grande Jamahiriya Libyenne Contre l’Ingérence Occidentale, avons opté, ce vendredi 25 mars 2011, à  travers un meeting et une marche pacifique de soutien au peuple libyen et au Guide de la révolution Mouammar Kadhafi pour : « protester contre l’attitude de la France, de l’Angleterre, des USA, et des autres pays alliés en coalition; condamner fermement la croisade contre la Libye; dénoncer l’attitude de la Ligue Arabe; exiger l’arrêt des hostilités; condamner la résolution des Nations Unies prise contre le régime Mohammed Kadhafi. Depuis le samedi 19 Mars, le constat est amer, des frappes aériennes et maritimes ont eu lieu sur la population libyenne, dont l’objectif est de mettre fin au régime légitime du Colonel Mouammar Kadhafi. A cet effet, nous interpellons toute la Communauté Internationale et nous demandons à  l’Union Africaine, au Conseil de Sécurité des Nations Unies, à  la Ligue des Etats Arabes et à  toutes les Organisations Internationales d’intervenir pour arrêter ce génocide des forces de croisade sous le commandement de la France et des Etats Unis d’Amérique. D’après Nicolas Sarkozy  » le seul objectif est de venir en aide à  un peuple en danger de mort, on ne fait que protéger la population civile de la folie meurtrière d’un régime qui, en assassinant son propre peuple, a perdu toute légitimité », mais pour nous il s’agit bel et bien là  d’une agression militaire impérialiste à  caractère néo-colonialiste contre la Libye au nom d’une démocratie sans dignité. En cette période difficile et critique de l’histoire de la Libye, le peuple malien exhorte tous les pays africains ainsi que tous les peuples épris de paix, de stabilité et de liberté à  tout entreprendre pour arrêter les attaques terroristes et barbares que le peuple libyen subit. Nous estimons qu’il s’agit tout simplement d’une guerre de conquête coloniale des Etats-Unis, de la France et de ses alliés de l’Union Européenne pour mettre la main sur les immenses richesses pétrolières de la Libye en vue de freiner sa croissance économique contrairement à  la noble vision souveraine du Guide de la révolution, notre frère Mouammar Kadhafi. Les actions panafricanistes de Kadhafi sont à  saluer, il s’agit, entre autres, de la création de l’Union Africaine, née des cendres de l’OUA en 1999 à  Syrte en Libye; le financement de l’Union Africaine en tant que bailleur principal; les investissements de la Libye constituent une part considérable des secteurs du tourisme et de l’hôtellerie de beaucoup de pays subsahariens; le domaine agricole n’échappe guère aux actions panafricanistes de développement de Mouammar Kadhafi. Les investissements de la Libye en Afrique vont à  l’encontre des intérêts occidentaux, alors qu’une éventuelle chute de Mouammar Kadhafi provoquera des milliers de pertes d’emplois dans nos pays. Justement, ce sont les investissements divers qui sont mal perçus par les Occidentaux. Les Africains doivent réagir En tout cas, si le peuple africain assiste sans réagir à  l’acharnement des Occidentaux contre le régime de Kadhafi, elle le regrettera amèrement. L’Union Africaine connaà®tra le même sort que l’OUA dissoute pour faute de leadership et de ressources financières, capables de supporter ses actions de paix et d’intégration économique à  l’échelle du continent. Alors nous, Coalition Malienne de Soutien à  la Grande Jamahiriya Libyenne Contre l’Ingérence Occidentale, nous réitérons notre engagement à  soutenir la Libye face aux agresseurs et envahisseurs occidentaux et nous condamnons fermement avec toute la rigueur requise les attaques de la France et de ses alliés. En conclusion, nous lançons un appel vibrant pour dire, haut et fort, à  la France et à  toute la coalition que nous soutenons fortement la Libye ainsi que le Guide de la révolution libyenne, notre frère Mouammar Kadhafi « . Cette marche semble être le premier fruit grandeur nature du show médiatique de l’historienne malienne, Mme Adam BA KONORE qui a éveillé la conscience des Africains et redonner courage et espoir à  certains, à  travers son article « cri au africains ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut