Politique › Politique Nationale

Commune IV : Moussa Mara déclare un patrimoine de près de 500 millions

Moussa Mara n’a décidément pas froid aux yeux ! Ni peur de choquer ou remuer quelques esprits, en déclarant son patrimoine personnel. Au nom de la bonne gouvernance, a t-il souligné, le maire réhabilité de la Commune IV de Bamako, et président du parti YELEMA, a rendu public ses biens pour une valeur de 523 millions de francs CFA. De quoi donner le vertige, pour celui se prépare pour les échéances présidentielles de 2012. Et afin d’éviter les accusations de corruption, un mal persistant au Mali, ou toute mise en demeure, à  l’instar de l’ancien Vérificateur général, Moussa Mara prend les devants. Il n’en est pas à  son premier coup d’essai. Selon le journal l’Indépendant, la déclaration du Maire stipule ceci :  » La présente déclaration est un acte volontaire de Monsieur Moussa Mara, maire de la commune IV du district de Bamako, qui déclara la situation de ses biens et de ses dettes à  la date du mercredi 16 Mars 2011, date de son entrée en fonction ». Ensuite l’interessé, se justifiera au nom de l’exigence minimale de transparence, qui sied à  toute personnalité publique. Cela dans le but de renforcer la confiance entre élu et électeurs… Une confiance, poursuit la déclaration, qui est indispensable à  la construction collective et à  toute démarche participative vers le développement et le progrès. Actif et passif Au titre de ses biens personnels, Moussa Mara possède une maison bâtie sur deux titres fonciers à  Kalanbancoro- Dougacoro, un autre terrain hypothéqué en garantie d’un emprunt bancaire, un terrain d’un hectare à  Zorokoro, dans le cercle de Kati, et plusieurs autres terrains, toujours sous hypothèque bancaire. Le Maire possède par ailleurs deux véhicules, de type Mercedes et Wolkswagen, des actions à  la BDM SA et 150 actions à  ladite Société Diarra représentant 15% du capital de l’entreprise. 7, c’est le nombre de comptes bancaires au nom de Moussa Mara, à  la BDM, Ecobank, la BICIM, la BNDA, la BHM et la Banque Atlantique. Ce qui équivaut en tout à  environ 523 millions de nos francs. Au titre des dettes du maire, elles se divisent en un emprunt de 40 millions auprès de la BICIM pour la construction de la maison de Kalabancoro, et trois autres emprunts respectivement de 16, 15 et 7 millions environ. Après soustraction, la valeur du patrimoine du maire revient à  un actif d’environ 440 millions de francs. Une déclaration sur l’honneur atteste de ces chiffres, désormais connus de tous et rendus public ce jour dans les médias et vérifiables également par expertise. Une déclaration que le Maire s’engage à  effectuer chaque année. Décidément Moussa Mara est un maire pas comme les autres !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut