Culture › Musique

Tamani d’Or : 8ème édition des trophées de la Musique au Mali

Tous les invités de ce grand rendez-vous culturel étaient là  pour cette cérémonie d’ouverture avec l’animation de « Le Bembeya Jazz national » de la Guinée Conakry. Le célèbre ivoirien Decauthey de la série télévisée « Ma Famille » était également là . C’est d’ailleurs lui qui doit animer la soirée gala de la remise des trophées dénommée « La Nuit des Tamani » prévue ce soir à  l’hôtel Laà¯co El Farouk(ex-Kimpinski). Au cours de cette soirée, une trentaine de Tamani seront décernés aux hommes et femmes qui se sont distingués au cours des 50 dernières années. Ainsi, une vingtaine de Tamani iront aux musiciens et instrumentalistes. Tandis qu’une dizaine de trophées seront décernés aux hommes de la culture et aux journalistes. Six Tamani d’hommage seront également distribués. Pour agrémenter cette soirée, les organisateurs ont fait appel à  plusieurs vedettes de la musique africaine : Bembeya Jazz national de la Guinée, le Super Biton de Ségou, le Kanaga de Mopti, le groupe Yelen du Burkina Faso. Le célèbre chanteur ivoirien, Meiway est aussi attendu pour faire le show ce soir. Au cours de la nuit du Tamani, prévue le vendredi 18 février, à  l’hôtel Laà¯co Amitié, les meilleurs artistes qui ont marqué les cinquante ans de la musique malienne et africaine seront récompensés à  travers leurs œuvres. Sans oublier le Tamani d’Or du cinquantenaire décerné au meilleur artiste de l’année 2010. On se rappelle que l’édition 2009 du Tamani d’Or a été remportée par Nahawa Doumbia. Aux dires du délégué général des Tamani, Fousseyni Traoré, cette présente édition est dédiée à  la musique malienne et africaine de 1960 à  2010. Il s’agit de rendre un vibrant hommage aux pionniers de cette musique pour l’ensemble de leurs œuvres et le travail bien fait. Ce festival international de la musique permettra de faire connaitre et promouvoir ces pionniers et récompenser les hommes de la culture tant au Mali qu’en Afrique. Une occasion pour sensibiliser les populations contre les MST et VIH-Sida.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut