International › Monde

Bonne chance, Jonathan!

l’homme Le nouveau président du Nigéria est né le 20 Novembre 1957 à  Otuéké, dans la zone du gouvernement local d’Ogbia, anciennement dans l’Etat de Rivers, actuellement dans l’Etat de Bayelsa, au Nigeria. Jonathan a étudié au Mater Dei High School, à  Emiringi, Ogbia o๠il a obtenu son diplôme en 1975. Deux ans plus tard, il a été admis à  l’Université de Port Harcourt (Uniport), l’Etat de Rivers, au Nigeria pour étudier la zoologie. En 1981, Il a obtenu sa licence ès sciences Plus tard, il s’inscrit aux études supérieures à  la même l’Université de Port Harcourt (Uniport), avec spécialisation en hydrobiologie et de la biologie des pêches. En 1985, il a obtenu son diplôme de Master. Il a demandé et obtenu à  faire un programme de doctorat en zoologie de l’Uniport. En 1995, il obtenait son doctorat en zoologie de l’Uniport. Après ses études universitaires, il avait exercé les fonctions d’inspecteur d’école, de chargé de cours et de chargé de la protection environnementale. Goodluck Ebele Jonathan est marié. Il vit avec son épouse et ses enfants à  Abuja, capitale du Nigeria. Les proches et amis de Goodluck Jonathan le présentent comme un homme d’honneur et d’intégrité. Un politicien chanceux Le Dr Goodluck Jonathan Ebele Azikiwe dirige en fait le pays depuis 2010, suite au décès du chef d’Etat d’alors d’Umaru Yar’Adua le 5 mai. Militant du People’s Democratic Party (Pdp), il est entré en politique en 1998. C’’est un Vice –président chanceux comme son prénom Goodluck l’indique. Par deux fois, il est passé de Vice-président à  président. Avant de devenir Vice-président du Nigeria, il avait servi dès 1999 comme Vice-gouverneur de l’Etat de Bayelsa, un Etat producteur de pétrole au Nigeria. Plus tard, quand le gouverneur de l’à‰tat Bayelsa, Diepreye Alamieyeseigha a été destitué à  la suite d’une affaire de blanchiment d‘argent, il est devenu le gouverneur de l’Etat le 9 Décembre 2005 et ce jusqu’au 28 mai 2007. Avant l’expiration du mandat du ticket d’avec Alamieyeseigha, il remportait avec succès sa réélection au poste de gouverneur de l’Etat de Bayelsa. Puis il fut choisi par son parti, le People’s Democratic Party (PDP) comme colistier du candidat à  la présidence Umaru Yar’Adua Le ticket Yar’Adua / Jonathan qui remporta l’élection présidentielle d’avril 2007. De pain sur la planche Réélu au terme d’un scrutin jugé le plus régulier depuis des décennies, Goodluck Ebele Azikiwe Jonathan doit relever les nombreux défis qui interpellent son gouvernement. Accusant le parti au pouvoir de fraudes, les partisans de Muhamadu Buhari, le challenger de Goodluck Ebele Azikiwe Jonathan, ont plongé le Nigeria dans des troubles dans la nuit de lundi à  mardi. Une violence quasi-chronique qui secoue le pays depuis plusieurs années sur fond d’affrontements interconfessionnels. Parmi les défis immédiats qui interpellent le président Goodluck Ebele Jonathan, il y a donc l’impérieux devoir de « pacifier » le nord et préserver l’unité dans un pays constamment en proie aux conflits interethniques et interreligieux. La lutte contre la corruption et la démocratisation sont d’autres chantiers sur lesquels il devra plancher. La victoire de Jonathan pourrait apaiser les craintes sur d’éventuelles perturbations des exportations de brut de ce grand pays africain producteur de pétrole. On lui dit goodluck !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut