Économie › Industrie & Services

SCAMA, la créativité dans tous ses états

La SCAMA se déroule sur les berges du fleuve Niger du 21 Avril au 1er Mai 2011. Organisée par l’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers du Mali, la manifestation voit la participation des huit pays membres de l’UEMOA, plus la Guinée Conakry et la Mauritanie, soit plus de 500 participants. Le secteur de l’artisanat, grand pourvoyeur d’emplois, présente aujourd’hui des faiblesses qui entravent son développement. Au plan des manifestations commerciales à  l’échelle nationale, ce secteur reste peu visible. Cet évènement a donc pour objectif de promouvoir la créativité artisanale dans toutes les catégories de métiers de l’artisanat. Il s’agit également de permettre aux organisations d’artisans, aux partenaires techniques et financiers et à  l’Etat de se retrouver pour évaluer ensemble les progrès accomplis au Mali. Première du genre, la semaine a un programme riche et varié avec au menu des expositions ventes des produits de l’artisanat d’art utilitaire et de services, un défilé de mode lors de la cérémonie de clôture du Salon intitulé «la femme noire, incarnation de la beauté Africaine». Sont également prévus des ateliers, des conférences débats qui seront animés par d’éminents experts sur des thèmes comme «artisanat et décentralisation», «réflexion sur les textes régissant le secteur de l’artisanat au Mali et dans les sous régions». Des concours seront organisés avec 7 prix, soit un prix par catégorie de métiers, les critères étant la créativité, la dextérité utilisée et la qualité du produit. En outre, un concours de poésie sur la connaissance des métiers aura également lieu à  l’intention des lycées de Bamako, ainsi qu’un tournoi de football doté de coupe. Plusieurs dizaines de stands offrent au visiteur un large éventail du savoir-faire des artisans maliens et leurs homologues de l’espace UEMOA. C’’est d’ailleurs la visite de ces stands qui a mis fin à  la cérémonie d’ouverture de la SCAMA présidée par le Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaà¯dama Sidibé. C’était en présence des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique et d’une foule nombreuse d’artisans.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut