Société › Actualités Société

Urbanisme: Ok pour Sanankoroba et Mountougoula

Mamadou Coulibaly, le Secrétaire général du ministère du Logement, des affaires foncières et de l’urbanisme, a procédé à  la remise officielle des schémas directeurs d’urbanisme des communes de Mountougoula et de Sanankoroba, toutes deux situées dans les environs de Bamako. La cérémonie s’est déroulée ce jeudi 21 avril 2011 en présence du conseiller aux affaires économiques et financières du Gouverneur de Koulikoro, Bougouzanga Coulibaly, accompagné des autorités locales. Les communes de Mountougoula, sur la route de Ségou et de Sanankoroba sur celle de Bougouni, font toutes deux partie du cercle de Kati. Mais elles ont toutes deux la particularité d’être proches de Bamako, ce qui fait d’elles des pôles de développement rapide et des zones de spéculation foncière par excellence. C’est pourquoi, les autorités locales de ces deux communes ont sollicité le gouvernement pour avoir un schéma directeur d’urbanisme. Celui-ci est un outil de planification urbaine qui sert de base pour toutes les actions de développement dans le cadre des politiques et stratégies définies par l’Etat. Il trace toutes les contraintes d’aménagement de la commune sur une période de 20 ans. Les schémas en question ont été élaborés de façon participative avec les populations locales. Les documents ont été approuvés par le Conseil des ministres du 29 avril 2010. La commune de Mountougoula a été la première à  recevoir la délégation conduite par Mamadou Coulibaly, accompagné notamment par le Directeur national de l’urbanisme, Abdoulaye Imrane, qui a été promu mercredi dernier Directeur des Domaines et du cadastre. Le maire ainsi que les chefs coutumiers, qui ont réservé un accueil chaleureux à  la délégation, ont félicité le département pour l’aboutissement de ce projet impatiemment attendu par la commune. Cependant, ils ont souligné qu’une étape est franchie, mais que le plus dur reste à  venir avec la mise en œuvre du schéma pour laquelle ils comptent sur l’appui des services techniques de l’Etat. Le schéma de Mountougoula a été élaboré par le Bureau d’études et de conseil Dazan Coulibaly. Ce dernier, qui a exposé le document a souligné que le travail a été effectué sur un périmètre de 495 km2 couvrant les 16 villages de la commune de Mountougoula ainsi que certaines communes avoisinantes comme Dialakorobougou. De même, le schéma de la commune de Sanankoroba, qui a été élaboré par le cabinet d’études Awa Kouyaté, couvre les 26 villages de la circonscription. Dans chacune des communes, le schéma prévoit une stratégie de développement en prévoyant des zones industrielles, des zones d’habitation, des zones de culture, de maraichage, des garages, d’hydrocarbures, des espaces pour les infrastructures de base, des réserves foncières pour les éventuels cas d’urgence. Le schéma, qui sera complété par des plans sectoriels d’urbanisme, prévoit les différentes voies routières, de la viabilisation, d’adductions d’eau, l’électrification… Selon les documents, tous les anciens villages de ces deux communes doivent être réhabilités. En somme, pour le maire de Sanankoroba, Mamadou Zan Traoré, ce schéma est une chance dont sa commune entend profiter pour une gestion transparente du foncier. l’appel du Segal En tout cas, le Secrétaire général du ministère et le Directeur national de l’urbanisme ont insisté sur les avantages de cet outil précieux mais qui ne sera rien si les autorités locales ne s’y conforment pas. C’est pourquoi M. Coulibaly dira que sa mise en efficience dépendra essentiellement des capacités des maires à  gérer judicieusement leur patrimoine foncier, en tenant compte des exigences de développement. Il a rappelé une disposition essentielle de ce document, à  savoir que la vocation des espaces programmés doit être maintenue tant que le schéma directeur est en vigueur et tant que l’espace concerné n’est pas désaffecté par un acte réglementaire ou légal approprié.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut