Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Festival : Diré revisite son patrimoine culturel

Organisé par l’Association des ressortissants du cercle, en partenariat avec la commune, cet évènement se veut, non seulement, un cadre d’échanges et de partage entre les festivaliers, mais également un facteur de développement et de renforcement du tissu social. Parrainé par Oumar Bocar (directeur de l’Institut national de formation judiciaire), ce festival est un évènement à  plusieurs volets : culturel, économique, scientifique etC’… l’objectif est de mobiliser les populations du cercle à  célébrer le cinquantenaire de la création du cercle, d’établir l’inventaire des réalisations au cours des 50 dernières années, d’identifier les perspectives de développement. Le festival sera également l’occasion de faire connaitre le potentiel des artisans, éleveurs et paysans de Diré, de mener un plaidoyer pour la réhabilitation des sites et lieux historiques, etc. Le président de l’Association des ressortissants du cercle réalise toute la symbolique de cette 2ème édition de l’évènement. Car elle intervient dans un contexte marqué par la célébration des 50 années de la création dudit cercle. Selon Abdoulaye Albadia Dicko, qui était face à  la presse ce jeudi  «Â Diré est une localité riche en histoire ». Ce festival, dira-t-il, vise à  revisiter le patrimoine culturel ». Au président de l’association d’adhérer à  l’idée qu’«Â un peuple qui ne se découvre pas est un peuple qui se meurt ». «Â Cette année, le festival sera orienté afin qu’il débouche sur un répertoire de réalisations dans le cercle. Celles-ci seront mentionnées dans «Â le livre blanC’ » qui fixera le schéma de développement socio-économique du cercle », a expliqué M. Dicko. Qui annonce un programme riche et varié. Cette 2ème édition sera marquée des conférences débats sur des thèmes divers comme «le plaidoyer sur la santé de la reproduction», «le rôle de la jeunesse dans la lutte contre le trafic de drogue, des armes et le terrorisme», «Diré de 1961 à  2011 : constats, acquis et perspectives ». l’édition 2011 du festival de Diré consacre aussi des expositions d’objets d’art, des manifestations folkloriques, des concerts géants avec la participation d’artistes de grande renommée comme Oumou Sangaré, Abdoulaye Diabaté, etc. D’o๠l’avis du président de l’association qu’il s’agit d’un festival multidimensionnel.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut