Politique › Politique Nationale

Vives, les couleurs de l’Europe !

Et C’’est en prélude au lancement de la Semaine de l’Europe au Mali, le Chef de la Délégation de l’Union européenne, Giacomo Durazzo, a organisé ce jeudi 05 mai un déjeuner de presse à  sa résidence sise à  Badalabougou Est. Occasion pour le diplomate de faire le tour d’horizon de la coopération entre le Mali et son Institution. En effet, la coopération entre le Mali et l’Union européenne s’est établie en 1958. Elle a concerné les domaines du développement rural, de l’aide humanitaire, des infrastructures routières, du développement urbain et de l’appui institutionnel. Dans le cadre du 10ème FED (Fond européen de développement), couvrant la période 2008-2013, l’UE a accordé au Mali une enveloppe de 567 millions d’euros. La semaine de l’Europe est la période privilégiée pour mettre en lumière la coopération européenne dans son ensemble. Elle favorise dont une meilleure connaissance des politiques européennes et montre la complémentarité des actions communautaires et bilatérales d’aide au développement. Avant de dévoiler le programme de cette semaine devant débuter le lundi 9 mai prochain, Giacomo Durazzo a fait un bref rappel du Traité de Lisbonne signé et ratifié en décembre 2009 et qui a étendu l’UE à  27 pays. En effet, depuis son adoption, ce traité a apporté beaucoup de changements tant dans la politique interne de l’UE que dans sa politique externe. UE-Mali, une longue et riche histoire Giacomo Durazzo a rappelé que le partenariat entre son Institution et le Mali se révèle de plus en exemplaire, en ce sens qu’il couvre plusieurs domaines de la vie socio-économique, politique et culturelle. Cependant, il a insisté sur la traçabilité de l’aide au développement. « Beaucoup d’efforts doivent être fait dans la gestion de l’Aide », a-t-il indiqué. Se prononçant sur la situation du tourisme qui connait un ralentissement notoire (dû au fait que certains Etats européens ont déconseillé à  leur ressortissants de se rendre dans certaines localités du Mali), le diplomate a déploré cette situation. Mais toute fois, a-t-il indiqué, les injonctions ainsi données aux ressortissants ne sont nullement d’ordre communautaire. « Chaque Etat se sent responsable vis à  vis de ses ressortissants ». L’UE souhaite vivement que les réformes institutionnelles en projet au Mali aient lieu, car « elles entraineront la création d’une Cour des comptes ainsi que l’avènement d’un Sénat… ». Pour revenir au programme de la semaine de l’Europe, elle sera principalement marquée au Mali par des activités culturelles et verra ainsi la projection, mardi prochain, du film « Da Monzon » au Blonba. La semaine de l’Europe sera également marquée par des spectacles de marionnettes, et un Concert de Titi Robin à  l’Institut français de Bamako. Autant d’occasion de faire briller, l’espace de quelques jours, les couleurs de l’Europe !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut