Société › Actualités Société

RAVEC : Un fichier exploitable pour les élections de 2012 ?

L’objectif véritable du RAVEC Approché par nos soins, le Chef de pilotage du Ravec, Moriba Sinayoko a levé le voile sur l’objectif véritable du Ravec. En effet, le Ravec se trouve être au centre d’une grande confusion entretenue par certains leaders de partis politiques qui remuent ciel et terre afin que ce travail serve de base pour la conception d’un fichier biométrique.  » Le Ravec est prioritairement destiné à  la modernisation de l’état civil ». D’o๠le ressentiment de plusieurs observateurs qui estiment que l’option de la réhabilitation de l’ancien fichier sera plus objective. «Â Le fichier électoral ne saurait se concevoir sur la base d’un travail qui est loin d’être achevé », a-t-il indiqué. En effet, le processus de constitution du Ravec n’est pas terminé. Et mieux, son objectif primordial c’est l’état civil. Cette réalité est en train d’être sapée par le microcosme politique qui ne l’a voué qu’aux élections prochaines. Reconnaissant que le Ravec peut bien servir dans d’autres applications de la vie publique (tels que la confection des casiers judiciaires, les passeports, la scolarité…), Moriba Sinayoko a indiqué C’’est l’état civil qui demeure la priorité. «Â Il faut que l’Etat soit vigilant, sans quoi le but recherché pourrait être biaisé. Selon Moriba Sinayoko, le Ravec, en l’état, ne saurait être transmis à  la Délégation générale aux élections, pour la simple raison qu’un sérieux travail de mise en forme reste à  faire. Un long processus A l’entame de ses propos, le chef du comité de pilotage a rendu un vibrant hommage aux agents Ravec qui dit-il n’ont pas hésité à  aller jusque dans les recoins du pays pour enrôler la population. « L’acte accompli est hautement patriotique ». Contrairement à  ceux là  qui ont qualifié l’opération Ravec de «Â travail bâclé », M Sinayoko a rendu un vibrant hommage à  cette équipe forte de plus 3000 personnes. «Â Les erreurs commises tout au long de l’aventure sont tout à  fait humaines. Ceux qui disent que l’opération a été bâclée ne commettent-ils pas des erreurs eux aussi ? C’’est parce que nous sommes humains qu’il y a des anomalies. Nous en sommes conscients, C’’est pourquoi nous poursuivrons, autant que possible, l’opération de toilettage entamée il y a quelques semaines ». Pour Moriba Sinayoko, il est urgent de corriger avec beaucoup de sérénité les lacunes commises lors de l’opération. « Je reconnais que le travail effectué comporte des erreurs. Mais qu’on nous donne le temps de parachever le travail ! », a-t-il lancé. Selon le chef du Comité de pilotage, l’objectif primordial du Ravec c’est la modernisation de l’état civil. Il apparait donc clairement que l’objet du Ravec n’est pas le fichier électoral. Si les élections doivent se faire sur la base du Ravec, force est de signaler que les électeurs maliens résidant en Côte d’Ivoire seront exclus.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut