Santé › Actualités Santé

Le Mali plaide sa cause à l’OMS

Les principaux thèmes débattus cette année étaient relatifs aux pandémies telles que le choléra, les maladies chroniques, les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), le paludisme, la santé maternelle et infantile, et les systèmes de santé relatifs au VIH/Sida. Le Dr Margaret Chan dans son adresse d’ouverture, a fait vibrer les C’œurs de tous les participants : «Â J’occupe maintenant ces fonctions depuis près de cinq ans. Il m’arrive parfois d’interrompre une réunion pour demander à  mes interlocuteurs de ne pas oublier que ce sont des personnes dont il s’agit. N’oublions jamais les gens. Nos débats et nos discussions n’ont de sens que s’ils améliorent la santé des gens et soulagent leurs souffrances… En 2010, J’ai rencontré au Bangladesh un groupe de femmes qui participaient à  un programme sur le micro crédit communautaire, avec qui J’ai bavardé et que J’ai embrassées. Elles étaient fières de pouvoir permettre à  leurs enfants de faire des études, de pouvoir leur donner à  manger, de gagner leur propre argent, et d’acquérir ainsi le respect d’elles-mêmes. Ces femmes avaient conquis un pouvoir, un pouvoir bien réel et porteur d’espoir. Je dédie ce discours à  ces femmes et à  ces enfants. »  » Souvenez-vous toujours des autres » Le Dr Margaret Chan a partagé sa vision d’une nouvelle OMS collaborant avec d’autres secteurs pour s’attaquer aux risques sanitaires qui menacent la santé et la stabilité des sociétés, une nouvelle Organisation dans laquelle tous les pays, grands ou petits, riches ou pauvres, se rassembleraient pour défendre l’équité, la justice sociale et les droits de l’homme. « Souvenez-vous toujours des autres », rappellera t-elle. Cette assemblée mondiale a servi de tribune pour le Mali, pour réaffirmer sa position dans la lutte contre la tuberculose et le VIH Sida, face au récent scandale du fonds mondial au Mali. Mme Diallo Madeleine Bah, l’actuelle ministre de la santé, et sa délégation ont plaidé pour le Mali et la reprise des activités financées par le fonds mondial. Rappelons qu’il y’a un mois des experts de l’OMS ont organisé une rencontre à  cet effet à  Bamako.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut