International › Monde

Uemoa : Qui succèdera à Soumaila Cissé ?

Très attendu des populations de l’Union, la session extraordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) se tiendra ce 30 mai à  Lomé au Togo. En effet, cette instance réunit les ministres en charge des Finances des huit pays membres que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. La tenue du sommet de Lomé a été décidée le 22 janvier dernier à  Bamako (Mali) par le 15-ème sommet ordinaire de l’UEMOA. Faut-il rappeller que lors du sommet de Bamako la crise politique ivoirienne dominait avec ses répercussions sur le fonctionnement de l’Union et la situation économique, financière et monétaire, ainsi que ses effets sur la situation sociale dans la zone. Mandats à  terme Les mandats des huit commissaires désignés par leurs pays respectifs sont arrivés à  terme, dont celui du président de la Commission, et doivent être renouvelés.C’est ainsi que les dirigeants avaient pris acte de l’expiration du mandat du président de la Commission, Soumaà¯la Cissé, et avait décidé de le proroger jusqu’au sommet extraordinaire de Lomé. Selon une source, le Mali designera l’ex responsable de la cellule communication de la présidence, Seydou Cissouma en qualité de commissaire à  l’Uemoa. Pour la présidence de la commission de l’Union, un large éventail de candidats sénégalais, bissau-guinéen et nigérien sont annoncés à  la course. Par ailleurs, comme il fallait s’y attendre, le sommet extraordinaire de Lomé devra également désigner le nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Ouest (Bceao). Il reviendra à  la Côte d’Ivoire, selon nos sources, de proposer un candidat au poste de gouverneur de la Banque centrale. Car selon une coutume, le Sénégal abrite le siège de la BCEAO et le poste de gouverneur revient à  la Côte d’Ivoire. Ce pays représente l’Etat membre le plus prospère de l’Union. Son Produit intérieur brut (PIB) est de 10.925 milliards de FCFA sur les 32.637,2 milliards crédités à  l’ensemble de l’UEMOA. Notons que depuis le sommet de Bamako, le Burkinabé Jean-Baptiste Compaoré, vice-gouverneur de la BCEAO, assure l’intérim du titulaire. Le gouverneur Philippe-Henri Dacoury-Tabley venait de démissionner, et pour cause Ivoirien payait les dommages collatéraux de la crise entre l’ex-régime ivoirien de Laurent Gbagbo et le reste de l’Union.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut