Société › Éducation

Ecoles: Le dernier round

C’’est dont parti pour la période la plus importante de l’année scolaire, celle des évaluations. Près de 375 000 candidats vont plancher pendant les prochaines semaines sur les épreuves des différents examens et concours officiels. Apres les candidats au CAP ce sont les élèves du fondamentale qui seront aux prises avec le diplôme de fin d’études de l’enseignement fondamental. Sur fond de réformes… Ces examens se dérouleront dans le cadre de la réforme en cours des enseignements fondamental et secondaire, entreprise par le ministère de l’Education, de l’Alphabétisation et des Langues nationales (MEALN). Les innovations apportées par cette réforme, sous forme d’une série de mesures, visent à  améliorer les rendements scolaires par la moralisation des examens. Pour ce qui est de l’amélioration de la qualité des rendements scolaires, on peut noter le changement du système de calcul des moyennes d’admission. A partir de l’année 2010, la moyenne annuelle qui comptait pour un tiers dans le calcul de la moyenne d’admission, n’intervient plus que pour un quart tant au DEF qu’au BAC. Ce qui avait fait chuter considérablement le taux de réussite aux examens l’an dernier. On se souvient que le DEF avait donné 32,78% d’admis contre 64, 78% l’année précédente. Cependant, il faut souligner que, selon les autorités de l’école malienne, si la quantité a diminué, la qualité s’est, elle au contraire, améliorée. On peut citer comme exemple, le concours d’entrée dans les instituts de formation des maà®tres de 2010, o๠tous les admis l’ont été avec une moyenne supérieure ou égale à  10. Autre chantier, C’’est celui de la réforme des filières. Selon le directeur national de l’Enseignement secondaire général, Bakary Casimir Coulibaly, les nouvelles séries de l’enseignement secondaire général sont bâties autour de cinq axes appelés domaines de compétences. Ce sont les « arts », le « développement de la personne », les « langues et communications », les « sciences, mathématiques et technologies » et les « sciences humaines ». Ces nouvelles filières se déclinent en une 10è commune, trois séries de 11è (11è lettres, 11è sciences économiques et 11è sciences) et six séries de terminales: Terminales langues-lettres (TLL), Terminales arts-lettres (TAL), Terminales sciences sociales (TSS), Terminales sciences expérimentales (TSEXP), Terminales sciences exactes (TSE) et Terminales sciences économiques (TSECO). Autre amélioration cette année, C’’est le renforcement de la sécurité dans les centres d’examens et de concours. « Pour ce faire, plus de 3 850 agents de police ont été réquisitionnés. S’y ajoutent le renforcement des mesures pour assurer une meilleure correction des copies, la relecture de la police de surveillance » a confié le Directeur des examens et concours Hassimi Touré. Selon lui, toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour assurer la bonne tenue des examens. Les examens se dérouleront dans l’ordre suivant : le CAP 6 juin avec 14 614 candidats ; DEF, 8 juin avec 211 213 ; le BT et les examens des instituts de formation des maà®tres commencent le 20 juin. Ils seront 35 832 pour le BT1 et 17 917 pour le BT2 dans les starting-blocks. Pour le baccalauréat prévu le 14 juin, 95 013 candidats seront en lice. Bonne chance !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut