Personnalités › Jeunes talents

Aminata « Makou » Traoré, quadruple championne du Mali de Taekwondo

Pratiquant le Taekwondo depuis l‘enfance, Tanti dit n’avoir eu aucun mal à  décrocher l’année dernière, son Diplôme Universitaire technique (Dut) en Finance Comptabilité. A peine la vingtaine, elle vient d’enlever, il y a seulement quelques mois, le 2ème Dan de ceinture noire en Taekwondo. «Â J’ai été séduite par le Taekwondo parce que C’’est une discipline hautement physique qui, de surcroit, permet de développer l’intelligence. Je n’ai à  présent aucun regret d’avoir embrassé ce sport ». Elle reconnait qu’il n’a pas été facile de convaincre ses parents de son amour pour cette discipline. Mais Tanti leur rend un vibrant hommage pour l’avoir soutenu dans ses séances d’entrainements. D’accord avec son entraineur, Tanti souhaite une vulgarisation des compétitions et une participation de plus en plus accrue du Mali aux compétitions africaines. «Â Les athlètes maliens ont beaucoup de talents. Ils manquent seulement de compétitivité », juge t-elle. Un fruit de «Fitness Center» Tanti s’entraine dans l’une des salles les plus huppées de la capitale, Fitness center. Ici, elle le fait dans une atmosphère de symbiose avec ses collègues, sous la houlette de son entraineur Gaoussou Soumaré dit « Mafa » . Un homme auquel elle dit tout devoir. « C’’est une fille que J’ai personnellement formé depuis le bas âge. Elle s’est fait distinguer par son sérieux et sa rigueur. Ces valeurs sont très importantes dans le Taekwondo. Je savais qu’elle pouvait beaucoup apporter au Taekwondo malien. Je crois en elle, car je sais qu’elle peut encore faire briller le Taekwondo malien ». Tanti dit avoir été fascinée par ce sport depuis le bas âge. « Je ne regardais que ça sur l’écran de ma petite télé ». De 2004 à  2010, Tanti est restée la star du championnat malien avec à  son actif, une kyrielle de titres. Palmarès A seulement 21 ans, Tanti peut se targuer du nombre significatif de compétitions auxquelles elle a pris part sous les couleurs de son pays, le Mali. Sa carrière a véritablement commencé en 2003, à  l’occasion de sa participation aux Compétitions Ouest-africaines de Taekwondo. En 2006, Tanti a remporté une médaille d’or à  l’occasion des zones 2 à  Bamako. A la coupe du monde francophone, elle a enlevé une médaille en bronze. Sa participation en 2007 aux Jeux africains en Algérie lui a aussi permis d’avoir une médaille en bronze. Toujours en 2007, au tournoi du clos-taureau, Tanti s’est adjugé une médaille en or. Et, elle bénéficia du trophée de meilleure des meilleures. En 2008, elle a enlevé une médaille en bronze lors du Challenge espoir au Gabon. Sans oublier les nombreuses compétitions auxquelles elle a participé au Benin, Lybie, Cameroun…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut