Politique › Politique Nationale

Anniversaire du PDES : Semega met les choses au clair

Issu du Mouvement citoyen, Ahmed Diane Semega, l’actuel ministre de l’équipement et des transports et ses amis ont porté sur fonts baptismaux le 17 juillet 2010, le parti du Développement économique et de la solidarité(PDES). Un an après, la formation continue son implamtation à  l’intérieur du Mali et selon le président du parti, le défi est de taille. Pour commémorer le 1er anniversaire du parti, les responsables étaient face à  la presse lundi 18 juillet 2011. Avant cette rencontre, des leaders s’étaient aussi donnés rendez-vous à  l’ACI pour l’inauguration de leur siège et faire le bilan d’un an d’existence. Relations Bittar/Semega Interrogé sur ses prétentions à  l’élection présidentielle de 2012, Semega est clair : «Â Je n’ai jamais dit à  qui que ce soit que je suis candidat. Pour moi, tout est clair dans mon esprit, les gens racontent trop d’histoires. On me taxe souvent d’être le plus riche du Mali mais je n’ai pas d’arrières pensées politiciennes… ». Sur ses rapports avec Jeamille Bittar, 1er vice président du parti, il rétorque : «Â Souvent, les gens me mettent en opposition avec mon jeune frère Bittar, il n’en est rien du tout. Ce qui est vrai, dans les discussions, on peut avoir des divergences de vues sur certains points précis mais on arrive toujours à  se mettre d’accord ». Est ce à  dire qu’il n’est pas candidat ? Alors que le président ATT a déclaré qu’aucun membre du Gouvernement Kaà¯dama Sidibé ne pourrait être candidat, Ahmed Diane Séméga se défend :  » Je n’ai jamais dit à  personne que je suis candidat à  quoi que ce soit « . Avant d’ajouter que « Le PDES est un parti sérieux qui travaille pour avoir son porte-drapeau en 2012… C’est vrai qu’il y a des divergences au sein du PDES. Et la question de candidature n’est pas tabou dans notre parti. Notre mission, c’est d’être soudé pour soutenir les actions d’ATT « . Rappelons que la réunion marathon qui a réuni les membres du Comité directeur national du PDES, ce jour-là , a été selon son président, entièrement consacrée à  la manière dont le parti va accompagner les réformes d’ATT et sensibiliser les populations en vue de l’adoption du projet de nouvelle Constitution. Rendez-vous en 2012.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut