Sport › Football

Coupe du Mali : Stade ou COB?

La confrontation entre le Club Olympique de Bamako et le Stade malien de Bamako s’annonce électrique. Il faut rappeler que les précédentes oppositions gagnées par le COB (1-0 puis 2-1) remontent à  2000 et 2002. Neuf ans après, COB et Stade luttent pour le trophée de dame Coupe du Mali. Prévu au Stade Modibo Kéita de Bamako, ce match de finale se déroulera demain samedi 23 juillet 2011. Sur le plan des préparatifs, tout semble prêt. En tout cas, les hommes de Moussa Konaté (entraineur du COB) sont convaincus de remporter leur troisième trophée. Pour arriver à  ce stade de la compétition, le COB a éliminé l’US Bougouni sur ses installations (2-1) en seizièmes de finale, écarté le CSK (2-1) en huitièmes de finale, battu l’AS Bakaridjan (0-0 puis 4 tirs au but à  3) en quarts de finale. C’’est aussi par la même séance de tirs au but que le COB a eu raison du Djoliba AC (5 tirs au but à  4 après 0-0) en demi-finale. Des matchs tous sérrés au cours des quels les olympiens. Ce samedi, le staff technique du COB promet de tout mettre en oeuvre pour rehausser le niveau de jeu et pousser les jeunes gens à  rester vigilant. Toutefois, il faut reconnaitre que le COB a des atouts à  faire valoir. Pour sa part, le Stade malien de Bamako y va, très confiant, avec un seul objectif de gagner la Coupe et réaliser le doublé au lendemain de son titre de champion. Ce qui portera le nombre de trophée des Blancs à  18. A noter que les blancs ont effectué un parcours atypique. C’est ainsi qu’à  Kayes, Génération Foot est battu (5-0) en seizièmes de finale. Le CS Duguwolofila de Mamoutou Kané «Mourlé» est laminé (6-1) en huitièmes de finale. Le Réveil Club de San aussi (8-0) en quarts de finale. Puis l’ASKO est battu aux tirs au but (5-4) en demi-finale. «Ce sera une finale difficile, mais nous allons la gagner », a laissé entendre l’entraineur des Blancs. Cette finale, qui démarrera à  16hh30, sera officiée par des arbitres espagnols (Fernando Teixeira Vitienes assisté de Victoria Diaz Casado et Manuel Angel Torre Cimiano. Le 4e arbitre est José Antonio Teixeira Vitienes. l’évènement sera placé sous la haute présidence du chef de l’Etat, Amadou Toumani Touré «ATT». Le jeune entraà®neur Sékou Seck du COB, a un groupe homogène bâti autour du gardien, l’international espoir Adama Kéita. En défense, le capitaine Mohamed Traoré, Cheick Oumar Ballo, Mamadi Sidibé, Youssouf Doumbia, Mahamadou Traoré ou Idrissa Sangaré veilleront à  contrer les attaquants stadistes. Au milieu : Soumaà¯la Sidibé, Melvin Kicnectt, Djibril S. Traoré, Waly Diabaté, Abdoulaye Dembélé seront là  pour alimenter la ligne d’attaque autour de Mahamadou Kébé, Tiécoro Kéita, Ismaà¯la Diarra ou Bassoma Sangaré. Le Stade malien va compter sur l’expérience de son capitaine et gardien international Aigle Soumbeyla Diakité. La défense tournera autour du quatuor Bakary Dembélé, Moussa Coulibaly, Moussa D. Coulibaly et Dramane Traoré. Au milieu, Djabour misera sur Aboubacar Koné, Mahamadou Kondo, Tapa Koné, Souleymane Dembélé et Bourama Coulibaly. En l’absence de Cheik Fantamady Diarra transféré à  Rennes (France), le technicien Kamel Djabour fera son choix entre Morimakan Koà¯ta, Soumaà¯la Koné, Mamadou Coulibaly et Oumar Sidibé.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut