Sport › Autres sports

Afrobasket féminin : Bamako presque prête

Conduite par Fodé Amara Condé, l’équipe de FIBA-Afrique a visité les deux sites devant abriter le prochain championnat d’Afrique féminin de basket que notre pays accueillera à  partir du 23 septembre prochain. Et C’’est avec satisfaction qu’elle a arpenté les infrastructures des stades Omnisports Modibo Kéita et du 26 Mars. «Dans l’ensemble, nous sommes satisfaits. C’’est le lieu de remercier le président de la République du Mali, la Fédération malienne de basket et le peuple malien. Tout le monde compte sur votre pays pour la réussite de cet événement. Toutes les parties ont confiance au Mali et tout le monde a l’attention portée sur Bamako» a déclaré l’inspecteur Fiba-Afrique. La proximité des dates et l’état des chantiers faisaient craindre que notre pays ne soit pas prêt pour accueillir la compétition continentale. Mais, les propos de Fodé Amara Condé devraient rassurer et redonner un regain d’élan à  tous ceux qui sont engagés dans les préparatifs. «Je suis satisfait et je donne l’assurance que les travaux seront exécutés d’ici le jour J », a affirmé le Ministre de la Jeunesse et des Sports, Djiguiba Kéita. En ce qui concerne les hôtels devant abriter les délégations, ils sont déjà  prêts toujours selon le ministre Kéita. Les travaux dans les stades sont réalisés par l’entreprise chinoise Qilu-Mali-SA qui assure quant à  elle que les travaux sont exécutés à  70 % et les deux salles seront livrées à  temps. Les équipements comme les fauteuils et les cerceaux sont sur place. Les tableaux d’affichage sont également disponibles. Les planchers sont attendus pour vendredi. D’ici là , il est prévu une autre visite de Fiba dans notre pays pour peut-être une dernière évaluation. Il faut rappeler que le Pavillon des sports du stade Modibo Kéita est d’une capacité de 1000 places et celui du 26 Mars de 3500 places. Les deux infrastructures devraient être livrées respectivement à  la fin aôut et le 10 septembre prochain.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut