Politique › Politique Nationale

Présidentielle 2012 : Modibo Sidibé fin prêt ?

Est-ce la fin de 2 ans de rumeurs sur l’ambition de l’énigmatique Modibo Sidibé à  la présidentielle 2012 ? Proches, amis, partisans, tous réclamaient la candidature de l’homme. Mais il n’avait rien dit à  personne. Face aux sollicitations, Modibo Sidibé, haut cadre de l’Etat, avait simplement répondu qu’il allait réfléchir…». Comme pour prendre le temps de s’enraciner avec l’aide des clubs et associations et d’autres appuis plus solides. A-t-il finalement obtenu ces appuis ? Modibo Sidibé, l’homme d’Alpha Oumar Konaré et ATT ! l’homme à  la carrière administrative longue et riche, sera une grosse pointure parmi les candidats favoris à  l‘élection présidentielle 2012. La floraison de clubs et associations de soutien qui poussent comme des champignons au Mali comme à  l’extérieur, sont quelques atouts qui militent en sa faveur. Ministre dix ans durant sous le régime d’Alpha Oumar Konaré, secrétaire général de la présidence de la république sous ATT pendant 7ans , premier ministre du 26 septembre 2007 au 30 mars 2011, Modibo Sidibé aura gravi toutes les marches de la sphère administrative. Sauf une ! En démissionnant de la police pour se mettre à  la disposition de ses fans et amis qui ne cessent de le réclamer, l’enfant du capitaine Mamadou Sidibé, frère cadet de l’ancien candidat à  l’élection présidentielle Mandé Sidibé, et désormais ancien flic que nombre nos concitoyens considéraient comme celui à  même de parachever les œuvres titanesques entamées par Alpha Omar Konaré et Amadou Toumani Touré va-t-il enfin se hisser au sommet de Koulouba ? Il faut maintenant s’attendre à  une nouvelle donne dans le paysage politique avec cette démission qui pourrait bien susciter l’appel de certains partis politiques vers Modibo Sidibé. Le caractère et la et sa discrétion de l’homme lui ont conféré la stature d’un homme d’Etat aux yeux de beaucoup de Maliens.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut