Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Douentza a son festival !

« Ce festival est une initiative patriotique, et témoigne de la volonté de ses initiateurs de sauvegarder l’un de leur patrimoine les plus chers. Un peuple qui ne revisite pas sa culture, est un peuple qui est appelé à  disparaitre… ». C’’est en ces termes que le maire de la commune urbaine de Douentza a exprimé son adhésion au projet d’organisation de la 1ère édition du Festival Daoula Pulaaku. Prévue du 17 au 20 décembre prochain, cette importante manifestation artistique et culturelle se veut un projet de développement pour la localité. Valoriser la culture Peulh Organisé par l’Association Promotion Art Culture et Développement au sahel (APACD), le Festival Daoula Pulaku de Douentza est une première du genre dans la localité autour de la promotion et la valorisation du patrimoine peulh. Pour les initiateurs, le choix de Douentza n’est nullement fortuit. Composée de 6 arrondissements et de 15 communes, cette localité est majoritairement peulh. Le festival Daoula Pulaaku entend être une tribune pour tous les Sahéliens autour de la richesse artistique et culturelle du monde peulh. Ce qui fera dire à  la directrice du festival, que l’objectif est de créer un cadre d’expression culturelle pour les peuples du sahel, e valoriser la musique du sahel et de participer au développement socioculturel du cercle Douentza en encourageant la promotion de la paix et des jeunes talents. En clair, poursuit Mme Djénéba Bolly, le festival Daoula Pulaaku se propose de réunir les peuples sahéliens de la sous-région ouest-africaine autour de plusieurs activités culturelles, notamment la danse, la musique, l’art vestimentaire, l’art capillaire et les produits artisanaux. Carrefour d’intégration et de brassage des peuples Pour cette première édition, une brochette d’activités sont au programme : concerts, foires exposition-vente, foire animale, les jeux de société et des sports divers. Le festival Daoula Pulaaku C’’est aussi des conférence-débats sur des thèmes liés au développement de la zone et à  la promotion de la paix. Bref, ce festival offre l’occasion aux populations de la région du sahel et aux festivaliers de découvrir le riche patrimoine de la culture des peuples sahéliens. Les autorités politiques et administratives de la localité, qui ont exprimé leur entière adhésion à  l’initiative, ont salué le projet de promotion de la culture. Pour cette 1ère édition, les participants viendront de nombreux pays du Sahel comme le Burkina Faso, le Niger, le Sénégal, etc. Avec le Festival Daoula Pulaku de Douentza, C’’est la culture qui gagne.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut