Société › Environnement

Développement… durable ?

Le terme de « développement durable » est très souvent utilisé ; c’est même un terme à  la mode que l’on trouve un peu partout, dans des publicités, des journaux, des textes officiels, des discours politiques. Mais c’est loin d’être aussi simple! le développement durable serait, en somme, un développement qui préserverait l’environnement. C’est bien plus complexe que cela. Le Développement durable est un concept élaboré au cours des années 1980. Son objectif est «Â de répondre aux besoins du présent, sans compromettre la capacité pour les générations futures de satisfaire les leurs » nous dit le Rapport de la Commission mondiale sur l’environnement et le développement réunie en 1988.Il s’agit de viser une double solidarité : horizontale, à  l’égard de nos contemporains les plus démunis, et verticale, envers les générations futures. Comment le développement peut-il être durable ? La réponse proposée est à  la fois simple et riche de défis : il doit reposer simultanément sur les trois piliers que sont l’économie, la société et l’environnement. Premièrement, l’environnement pour faire respecter les principales conditions telles que l’utilisation, la gestion durables des ressources naturelles et des savoirs humains, le maintien des grands équilibres naturels (climat, diversité biologique…) et la maà®trise de l’énergie et l’économie des ressources non renouvelables. Le deuxième pilier est l’économie. Il s’agit de garantir un développement économique respectueux des milieux naturels d’o๠proviennent les ressources de base (agriculture et pêche), d’un changement profond dans les relations économiques internationales afin de promouvoir un commerce équitable et solidaire, de l’annulation de la dette des pays pauvres et d’une réflexion sur une décroissance soutenable dans les pays développés. Le dernier pilier est la gouvernance. Le respect de l’environnement, un développement économique respectueux et la mise en place d’une justice sociale ne peuvent être atteints qu’avec la participation de tous les citoyens. Le Développement Durable exige la démocratie et la participation effective à  cette démocratie : c’est ce qu’on appelle la démocratie participative. Ces trois piliers doivent être en interaction constante : Développement social et économique, Environnement et Citoyenneté doivent être considérés comme indissociables, à  toutes les échelles de l’organisation des sociétés humaines et des milieux qui sont les leurs ; le Développement Durable est affaire locale, nationale, internationale ; il ne se réalisera que si l’on mène de front les combats et les solidarités : pour la gestion durable des ressources, pour la disparition des déséquilibres sociaux et économiques, pour la démocratie.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut