Politique › Politique Nationale

A Koutiala, la démonstration de force d’Housseini Amion Guindo

«Â Cette démonstration de force du député de Sikasso dans l’une de ses bases électorales les plus importantes, prouve à  suffisance que les militants des PUR ne se sont pas trompés dans leur choix ». C’’est en ces termes que le président des Partis unis pour la République (PUR) Abdoulaye Amadou Sy a introduit son discours au meeting populaire du candidat Housseyni Amion Guindo, organisé ce samedi 15 octobre au stade municipal de Koutiala. A la faveur de ce regroupement populaire, dans le cadre de la rentrée politique de section de ladite localité, le coup d’essai fut un coup de maà®tre pour «Â les amis » du député de Sikasso. Etaient présents à  la rencontre de Koutiala, les représentants des 15 partis du PUR (sur les 17 l’ayant choisi comme candidat), les responsables du bureau national de la Convergence pour le développement du Mali (CODEM), les représentants des sections CODEMA de Sikasso, Badiangara, Koro, etc. D’entrée de jeu, le numéro un de la coalition, M. Sy, a déclaré que « les PUR ont donné une leçon de démocratie et de cohésion en réussissant le pari d’être le premier regroupement de partis politiques à  choisir un candidat unique consensuel à  l’élection présidentiel de 2012 ». « Les Partis unis pour la République ne sont pas des coalisés pour une simple alliance électoraliste, mais ils projettent de devenir une seule et unique formation politique, en créant une force incontournable dans l’échiquier politique de notre pays » a déclaré Abdoulaye Amadou Sy. Avant de montrer son optimisme : « ce regroupement servira de valeur d’exemple, et fera le bonheur du peuple malien en général et en particulier des militants et sympathisants des PUR ». Le pari de la mobilisation Il était 17h 10 minutes précises ce samedi, sous un soleil très clément et sous les ovations des militants, le candidat des Partis unis pour la République (PUR) a fait son entrée au stade municipal de Koutiala. Comme dans une atmosphère des grands jours, le député Housseyni Amion Guindo a fait le tour de la pelouse. A la clé, des salutations et messages de félicitations de certains proches pour le choix de la coalition. A ses côtés, le président de la coalition des formations des PUR, Abdoulaye Amadou Guindo. La coordinatrice des clubs amis et groupes de soutien à  Housseyni Guindo, Mme Talla Lalaà¯ssa Diarra, avait aussi mobilisé les militants De Sikasso à  Badiangara, en passant par Koutiala, les sympathisants du candidat, les militants de la CODEM et des partis membres des PUR, ont effectué le déplacement au stade de Koutiala. Pour l’occasion, un jeune marcheur de Sikasso a décidé de rallier Koutiala à  pieds, et s’est dit porteur d’un message de soutien de la jeunesse à  l’endroit du candidat Housseyni Guindo. Il s’appelle Emile Dakouo. Il ainsi quitté Sikasso le vendredi à  3 heures du matin pour être à  Koutiala le samedi dans la soirée, un trajet de près 120 kilomètres. Pour Housseyni Guindo et les responsables des PURS, C’’était un symbole ! Ecole, agriculture, corruption au C’œur des préoccupations Au cours du meeting de Koutiala, la coordination des clubs et regroupements d’action a réaffirmé son soutien au candidat Housseyni Guindo. Les futures élections constituaient un enjeu sérieux pour notre démocratie. Pour cela, elle a exhorté le candidat du PUR à  comprendre les préoccupations des populations, particulièrement celles des jeunes. Ces préoccupations, dit-elle, ont pour noms : la crise de l’école. Pour elle, « il est inadmissible que de nos jours que le fils du pauvre n’ait pas le droit à  une bonne formation scolaire ». Parlant de l’agriculture, Mme Tall a regretté que l’utilisation de moyens rudimentaires pénalise l’agriculture malienne, réduisant du coup la productivité agricole. La lutte contre la corruption et la délinquance financière, n’ont pas été occultés. Housseyni Amion Guindo a de son côté, annoncé que l’un des axes majeurs de son programme politique sur l’éducation. Qui doit être gratuite pour tous les Maliens. Parlant de sa candidature, le député a estimé qu’elle constitue un symbole de valorisation de la jeunesse. « Celle-ci doit, dit-il, prendre conscience de l’importance de sa participation aux prochaines élections. Vous avez un rôle de premier rang à  jouer dans le choix du prochain président…Et vous devez dire non aux tee-shirts et à  l’achat de conscience !», a conseillé le candidat du PUR. Qui a prédit : « C’’est le peuple malien qui gagnera en 2012 et non l’argent ! ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut