Société › Environnement

Quinzaine de l’Environnement 2011, un bon cru

Sensibiliser et informer sur les enjeux environnementaux, c’est l’objectif de la quinzaine de l’environnement dont la douzième édition s’est tenu du 5 au 18 juin dernier. Pendant deux semaines, des activités ont été menées avec pour thème central la protection des forêts et leur importance vitale pour la vie sur terre. Un lancement riche en couleurs Il allait donc de soi pour les organisateurs de lancer la quinzaine au Parc National, véritable écrin de verdure de Bamako. C’est le Premier Ministre Mme Cissé Mariam Kaidama Sidibé qui a présidé une cérémonie au cours de laquelle de nombreuses prestations d’artistes et toutes les interventions ont porté sur le thème de la journée mondiale de l’environnement « Forêts: la nature à  votre service ». Pres de 5000 personnes ont pu accéder gratuitement au site grâce à  un partenariat entre le Parc et l’Agence Nationale de l’Environnement et du Développement Durable (AEDD), maà®tre d’oeuvre de la quinzaine. Pour un coût glogal de plus de 56 millions de francs CFA, une soixantaine d’activités ont été menées pendant la quinzaine. Selon les organisateurs, le cru 2011 a été marqué par un fort engagement des partenaires et une grande implication de tous les acteurs. La synergie d’actions a permis d’obtenir un programme riche et varié. Les populations de Bamako et environs ont ainsi pu prendre part, entre autres, à  la visite guidée du Parc National, à  la cérémonie de mariages collectifs associée à  la plantation d’arbres à  Kalifabougou, à  la course cycliste ou encore au match de football qui a opposé à  la cloture une équipe de ministres à  celle de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali. Les plus jeunes ont eu droit à  une attention particulière avec des activités à  leur endroit tels que le concours libre de dessin sur l’environnement dans certaines écoles fondamentales ou encore l’initiation des jeunes scolaires au maniement des outils de cartographie comme le GPS. Le Ministre de l’environnement et de l’Assainissement, le Pr Tiémoko Sangaré, qui a présidé cette journée de restitution, a adressé ses félicitations à  tous les membres du comité d’organisation pour la pertinence des activités. Il a rappelé que la quinzaine de l’environnement a pour but le changement des mentalités et l’éveil de la conscience environnementale. « A travers l’édition 2011, nous avons franchi un pas important, grâce surtout à  la mobilisation publique lors des manifestations de masse » dira-t-il avant d’appeler le comité à  « faire encore mieux l’an prochain, en tenant compte des remarques faites lors de cette journée de restitution ». La journée a pris fin avec la remise officielle au chef de département des oeuvres produites par les enfants lors du concours de dessin sur l’environnement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut