Politique › Politique Nationale

SYDIMA Europe : Tous pour IBK !

Après Modibo Sidibé, c’est au tour d’Ibrahim Boubacar Keita de recevoir un appel vibrant de la société civile à  se présenter à  l’élection présidentielle de 2012, élection qui cristallise déjà  toutes les passions. Si Ibrahim Boubacar Keita est tout naturellement le candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) à  la magistrature suprême, il ne saurait refuser les mains qui lui sont tendues. Après l’appel de la dizaine de petits partis politiques, dont l’UM-RDA et le MIRIA, c’est au tour de la diaspora Malienne d’Europe de solliciter l’ancien Premier ministre (1994-2000). Précisément la Synergie Diaspora Malienne (SYDIMA Europe – www.sydimaeurope.org/), un mouvement comprenant de nombreux membres de la société civile basés en France, en Espagne, en Belgique ou encore en Allemagne. Leur objectif est clairement d’appeler les Maliens de l’extérieur à  soutenir la candidature d’Ibrahim Boubacar Keà¯ta pour l’élection présidentielle à  venir. Rien de nouveau, mais les déclarations de la sorte font légion à  l’aune de 2012. Tous pour IBK ? Ainsi, la Sydima entend soutenir la candidature de l’emblématique et charismatique Ibrahim Boubacar Keita, qui rappelons le, a également été Président de l’Assemblée Nationale. Mais pourquoi IBK et pas un autre ? Le SYDIMA s’explique : Mais le Sydima peut-il s’exprimer au nom de toute la diaspora et faire consensus autour d’un seul candidat, quant beaucoup d’autres comme Soumaila Cissé ou Modibo Sidibé, ont aussi une stature internationale, en raison de leur parcours politique et de leur carnet d’adresse? Le contexte actuel du pays, justifie aisément selon la SYDIMA, le choix d’IBK, notamment face à  la situation sécuritaire du pays :  » « . Quelques jours avant l’appel publié par SYDIMA, le 21 novembre 2011, IBK était en visite en Chine, o๠il a rencontré la communauté malienne à  Guangzhou. Fortement acclamé, il s’est exprimé en lange bambara devant plus de 200 personnes pour remercier ses hôtes de leur accueil et les encourager à  s’inscrire sur les listes électorales. Un homme, une parole, un Mali, IBK » donc Pour mieux illustrer le choix de leur candidat, la SYDIMA déroule le brillant parcours de l’homme qui plaiderait en sa faveur : IBK a ainsi été Directeur représentant de l’ONG International «Terre des Hommes», intitulée FITDH (Fédération Internationale Terre Des Hommes); Ministre des Affaires Etrangères, des maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine (1993 à  janvier 1994); Vice-président de l’International Socialiste depuis 1999; Premier ministre de février 1994 à  février 2000; Président de l’Assemblée Nationale de 2002 à  2007; Président du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine etC’… Voilà  qui devrait convaincre nos compatriotes de l’extérieur de voter pour IBK en 2012. Sauf que « Kankéléntigui » parfois appelé « Mandé Bourama » ou l’homme du Mandé, aura affaire à  d’autres poids lourds politiques comme Soumaila Cissé du parti URD, Dioncounda Traoré, le candidat de l’ADEMA ou encore l’énigmatique mais très sollicité Modibo Sidibé qui garde malgré tout sa réserve. Contrairement au Président du RPM visible sur de nombreuses chaà®nes étrangères comme RFI et Africa 24 ou entre deux avions pour préparer sa campagne. Le slogan du SYDIMA, se veut lui fort en symboles pour convaincre d’appuyer IBK : « Un homme, une parole, un Mali, IBK », en bambara, «Â Moko-kélé, Kankélé, Maliba, IBK ». Et le crédo encore plus clair : «Â La Diaspora avec IBK, pour un Mali fort et respecté »

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut