Politique › Politique Nationale

Modibo Sidibé pour 2012: Ce qu’en pensent les kayésiens

Broulaye Traoré, notabilité à  Wassala, village natal de Modibo Sidibé: Notre fils nous revient. Mais, cette fois ci, ce n’est pas comme il le fait d’habitude. Il est venu se confier à  nous et nous ne le décevrons jamais. Toutes les voix du village sont à  lui. Et, nos bénédictions l’accompagnent à  jamais. Djantou Damba, présidente des femmes de Diéma: Nous allons soutenir Modibo Sidibé car nous sommes conscientes de ce qu’il peut apporter aux femmes rurales. Il nous a signifié sa ferme volonté d’aider les femmes à  travers l’Education des enfants, et les activités génératrices de revenus. Demba Sylla, opérateur économique à  Kayes: Le choix de Modibo Sidibé par les maliens sera judicieux et profitable pour notre pays. Pour la simple raison que l’homme a un parcours sans pareil dans l’administration d’Etat. Il connait les leviers du développement, il l’a prouvé par le passé à  travers les portefeuilles ministériels qu’il a occupé. Je crois que les maliens devront lui faire confiance. Hamet Niang, notabilité de Kayes: Modibo Sidibé est celui dont J’encourage fermement la candidature à  l’élection présidentielle prochaine. Nos bénédictions et nos bulletins de vote sont pour lui. Ibrahim Siby, conseiller municipal à  Yelimané: l’expérience, la capacité intellectuelle et morale de Modibo Sidibé sont des valeurs que les maliens se devront de positiver en votant pour lui à  l’élection de 2012. J’ai commencé à  mobiliser mes militants pour lui. Alou Keà¯ta, coordinateur régional des Associations et clubs de soutiens à  Modibo Sidibé: Nous travaillerons à  ce que tout Kayes donne sa voix à  Modibo Sidibé. C’’est le candidat le plus méritant. l’Abbé Adrien Diarra, Curé de la paroisse de Kita: Nous prierons non seulement pour le candidat, mais aussi et surtout pour notre pays, afin qu’il connaisse une élection transparente et paisible. Que sa candidature soit un facteur de cohésion et de paix sociale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut