Santé › Conseils santé

Rhume longue durée, attention à la sinusite!

La sinusite est l’inflammation des sinus. Ce sont des cavités dans les os situés derrière le visage. L’une de ces cavités se trouve immédiatement derrière le nez. De grands sinus sont situés de chaque côté de la cavité nasale. Une rangée de très petits sinus se trouve derrière la racine du nez, et deux autres grands sinus sont situés au-dessus et derrière les sourcils. En général, une sinusite commence pendant un rhume, une grippe ou une autre infection virale. Ces affections provoquent une enflure de la muqueuse nasale (la membrane qui tapisse l’intérieur du nez). La muqueuse gonflée exerce une pression sur l’orifice qui, normalement, laisse écouler le mucus. La plupart des cas de sinusite sont causés par des infections virales. Toutefois, chez certaines personnes, une infection bactérienne peut provoquer la sinusite. Lorsque le sinus se remplit de mucus, l’oxygène vient à  disparaà®tre, créant un milieu idéal pour la croissance des bactéries. Souvent, les bactéries sont déjà  présentes dans le nez, mais ne provoquent pas d’infection parce qu’elles sont maà®trisées par les défenses immunitaires naturelles. Les personnes atteintes de diabète ou de fibrose kystique et les personnes dont le système immunitaire est compromis courent un risque accru de sinusite. Quelques symptômes A la suite d’une rhinite, d’un état grippal ou d’une infection dentaire, on sent « qu’il reste quelque chose ». Par exemple, la voix est nasillarde, on avale en permanence des sécrétions ou encore on ressent une pesanteur sous les orbites. l’un des symptômes peut être également un trouble de l’audition, un nez qui reste obstinément bouché et une sensation de lourdeur au niveau de la nuque, on a l’impression que la tête pèse une tonne lorsqu’on la penche en avant. Poussées de fièvre, coups de fatigue et maux de tête complètent le tableau. Il ne faut pas laisser traà®ner ainsi un rhume car la sinusite peut évoluer assez vite vers la chronicité et poser de délicats problèmes de traitement. La sinusite peut être aiguà« et durer moins de 12 semaines ou chronique et durer 12 semaines ou plus. La sinusite aiguà« est très fréquente, touchant environ une personne sur 10 chaque année. Peut-on traiter la sinusite ? Bien sûr que oui ! Il existe des moyens locaux, tels que les gouttes nasales, les pulvérisations et les aérosols qui assèchent les sécrétions et désinfectent localement. La prise orale d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires s’avère souvent indispensable pour juguler le cercle vicieux de l’inflammation et de l’infection. En cas de passage au stade chronique, il faudra recourir aux ponctions sous anesthésie locale, voire à  l’ouverture chirurgicale des orifices. Ces techniques se font maintenant sous endoscopie, ce qui augmente considérablement leur efficacité. Si vous êtes adepte des méthodes naturelles, voici quelques idées piochées pour vous. Par exemple, se laver les sinus avec une préparation saline. Vous en trouverez en pharmacie ou la préparer vous-même. Prenez une tasse d’eau, une pincée de bicarbonate de soude et un tiers de cuillère à  café de sel (sel de table tout simplement). Remplissez ensuite un flacon et agitez bien afin que le sel et le bicarbonate se dissolvent dans l’eau. Choisissez un flacon ayant un bec permettant de l’introduire dans les narines sinon munissez-vous d’une « pipette » qui vous permettra d’injecter votre préparation saline dans votre nez pour nettoyer vos sinus. Commencez donc par une narine, reniflez un peu pour bien faire entrer l’eau saline et ensuite mouchez-vous. Recommencez avec l’autre narine. Ou encore, vous prenez une gousse d’ail bien fraà®che, vous l’épluchez et l’écrasez soigneusement. Mettez-la dans un petit bol et ajoutez-y quatre cuillères à  café d’eau. Bien mélanger. Avec un compte-gouttes, mettez une dizaine de gouttes de cette préparation dans chaque narine. Ce remède contre la sinusite devrait vous donner satisfaction au bout de trois ou quatre jours.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut