International › Monde

Sénégal: Pari réussi pour le M23

Le Mouvement du 23 juin (M23) regroupe des représentants de l’opposition et de la société civile sénégalaise. Après la validation de la candidature du président Abdoulaye Wade par le Conseil Constitutionnelle le dimanche 29 janvier dernier, il a appelé la population à  manifester pour protester. Appel entendu puisqu’ils étaient plus de 10 000 selon les organisateurs à  s’être rassemblés place de l’Obélisque. Le M23 s’est félicité ce mercredi du « succès » de sa manifestation contre la candidature du chef de l’Etat Abdoulaye Wade à  l’élection présidentielle. Notre capacité de mobilisation n’a pas été démentie, le mouvement a mobilisé au maximum, a estimé le porte-parole du M23, Abdoul Aziz Diop. « Nous avons atteint tous nos objectifs », a expliqué le porte-parole. « Nous voulions d’abord prendre la place de l’Obélisque, de gré ou de force. Il y a eu reculade du gouvernement qui a autorisé la manifestation, et donc la place a été prise ». « Ensuite, nous avons relevé le test de la mobilisation », a –t-il ajouté. Le M23 a également promis une « nouvelle stratégie » face à  la « répression » des autorités. Un comité de crise (du M23) devrait se réunir ce mercredi pour évaluer la suite à  donner à  la manifestation. « Mais nous allons désormais développer une stratégie qui tienne compte de la répression menée par le gouvernement », a prévenu le porte-parole du M23. Deux morts et des blessés Du côté de la présidence sénégalaise, on minimise les chiffres avancés par le M23. Dans un communiqué, elle estimé que la manifestation du M23 n’a rassemblé que « 2.500 participants environ ». « Cela prouve encore une fois que les Sénégalais sont plus que jamais déterminer à  soutenir le Président Wade », précise le communiqué. La manifestation a été endeuillée. Mamadou Diop, un jeune étudiant, est décédé mardi après avoir été renversé par un véhicule lors de la dispersion par la police du rassemblement. Une jeune fille a également succombé à  ses blessures, renversé elle aussi par un camion, en marge de la manifestation.e Ce mercredi, la ville est calme et la police est déployée dans tous les quartiers.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut