Personnalités › Parcours

Dandara Touré, nouveau porte-parole des femmes du Mali

Après une maà®trise en biologie obtenue à  l’Ecole normale supérieure (Ensup) en 1977, l’ancienne pensionnaire du Lycée de jeunes filles de Bamako revient au sein de cet établissement secondaire pour enseigner avant de poursuivre sa carrière d’enseignante au Lycée Bouillagui Fadiga. En 1986, la soif du savoir conduit Mme Dandara Touré à  l’Université de Bloomington (Indiana USA) o๠elle sort avec un master en santé publique, spécialité nutrition. Dès son retour, elle est affectée en 1990 à  la direction nationale de l’enseignement supérieur. Au sein de cette structure, elle a occupé le poste de correspondant du ministère de l’Education dans le projet de scolarisation des filles du 4ème projet Education Mali/USAID. Dans le projet Education Mali/Unicef, elle a représenté le Mali. Du 1er octobre 1993 au 31 août 1994, elle est professeur de recherche en sciences sociales à  l’Institut supérieur de formation et de recherche appliquée (ISFRA). A partir de septembre 1994, la nouvelle ministre de la promotion de la Femme engrange une longue et riche expérience dans le monde des organisations non gouvernementales et des institutions internationales. Mme Dandara Touré a entres autres servi pendant deux ans au Groupe Pivot Santé, comme responsable de l’IEC (Information, Education, Communication) ou encore en tant que conseillère technique chargée de la formation et de la communication dans le programme de lutte contre la pauvreté et la malnutrition de la Banque Mondiale. Du 1er juillet 1999 au 30 avril 2003, elle est conseillère technique en charge de l’IEC dans le programme de marketing social à  Futures Group/PDY. En terrain connu Depuis le 30 juin 2004, elle était la directrice nationale de la promotion de la femme. A ce poste stratégique, elle a pris une part très active dans l’élaboration des éléments de politique et les plans d’action de la promotion de la femme. Mme Dandara Touré est l’un des concepteurs de la politique nationale genre du Mali, un document dont la qualité est appréciée à  travers le monde. Mme Dandara Touré est reconnue pour ses qualités de diplomate qui lui ont permis de négocier avec succès des contrats dans le cadre de la paire éducation, la sécurité alimentaire notamment l’approvisionnement en eau potable et la maà®trise d’eau. Membre fondatrice de la Coordination des associations et Ong féminines (Cafo) et de l’Association pour le progrès et la défense des femmes (Apdf), elle participe depuis 2005, en qualité de délégué officiel à  la session annuelle de la commission de la condition de la femme de l’Onu à  New York. Présidente d’honneur de l’association Sos tabagisme, elle est également membre fondatrice du Réseau des communicateurs en santé de la reproduction (RECOSAR). Chevalier de l’Ordre national du Mali, Mme Dandara Touré parle couramment français, anglais, bambara et peulh.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut