Santé › Actualités Santé

Au Chu Gabriel Touré, les bons résultats de l’AMO

l’information a été donnée par le directeur général de l’hôpital Gabriel Touré, lors de la 30è session du conseil d’administration. C’’était le mardi 6 mars 2012. Les marches de protestations ont elles été organisées par la confédération syndicale des travailleurs du Mali(CSTM), alors que l’Union nationale des travailleurs du Mali(UNTM) a adhéré à  l’AMO dès sa promulgation soutenue le gouvernement pour sa mise en œuvre. Assurance maladie facultative Après les vives protestations contre les prélèvements sur le salaire des fonctionnaires, et le forum de Ségou qui a suivi, le gouvernement du Mali a ôté le caractère obligatoire de l’Assurance Maladie Obligatoire, pour la rendre facultative. Le conseil d’administration de l’hôpital Gabriel Touré lors de sa 30 Session ordinaire a salué la mise en œuvre de l’assurance maladie obligatoire(AMO). Selon Abdoulaye Nène Coulibaly, Directeur général, la mise en œuvre de l’AMO a commencé au mois de mai 2011. A cette date, le conseil d’administration a enregistré 1156 actes d’assurance pour près de 6 millions de francs. Malgré tout, il déplore la non prise en charge des démunis pour un montant d’environ 70 millions de FCFA, de l’ Agence nationale d’assistance médicale(ANAM). Amélioration du service hospitalier Le conseil a aussi examiné les résultats atteints au cours de l’année 2011 avant de se prononcer sur le projet du budget de 2012. Le centre d’hospitalier s’est aussi engagé dans un processus d’amélioration de ses infrastructures et services. Il a acquis des équipements de pointe. Il s’agit de l’operating Room One(ORL), avec le CHU Ponts et l’Hôpital du Mali. Cet équipement de dernière génération en installation dans le nouveau bloc technique, permettra une meilleure qualité dans la prise en charge en matière de chirurgie et pour réduire significativement la durée de séjour des malades. Il faut ajouter les Films Numériques pour l’imagerie et la pédiatrie. Des investissements qui ont couté près 6 milliards de francs cfa. Les constats sont visibles sur les consultations qui ont augmenté de 141 699 sur une prévision de 134 444. Durant la même période, les hospitalisations ont augmenté de 119 %. Tous ces efforts déployés par l’administration témoignent de la baisse du taux de mortalité hospitalière. Sur le plan social, le service social de l’hôpital a reçu 830 patients indigents et démunis sans compter ceux arrivés aux urgences et les autres n’ayant pas les moyens de paiement des actes d’hospitalisation et de médicaments.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut