Culture › Cinéma, Théâtre & Livres

Les « Animaux du fleuve », des contes en couleurs et en musique

Le lancement des Animaux du Fleuve a eu lieu le mardi 7 mars, devant un parterre d’enfants réunis pour l’occasion, qui ont pu écouter une sélection de contes dits par Lassana Kamissoko. Une séance de dédicace par les deux illustrateurs, Julien Batandéo et Massiré Tounkara, était également au programme de cette fin d’après-midi organisée au Musée National. Cette première expérience éditoriale pour Afrik.m, agence spécialisée dans le design, la communication et l’organisation d’évènements culturels, est plus que concluante, voire réellement prometteuse. l’idée a germé dans la tête de Sokona Tounkara, qui en est la directrice, à  la suite d’une exposition organisée pour l’UNESCO autour des fleuves Loire et Niger. De nombreuses thématiques sociales et environnementales ont été développées et mises en espace courant 2011. Des contes directement liés au fleuve et aux animaux qui l’habitent, issus du patrimoine oral malien, avaient été alors rassemblés et présentés à  de jeunes spectateurs. Contes en musique Une nouvelle vie est offerte à  ces histoires dans un écrin original. Claudine Brelet, anthropologue et expert auprès de l’UNESCO, a réécrit les huit contes en français. Lassana Kamissoko, chef des griots de la commune VI de Bamako et membre éminent de la confrérie des chasseurs du Mali, les raconte en bambara sur fond musical traditionnel, le tout dans un CD audio qui accompagne le livre. Et deux jeunes illustrateurs, Massiré Tounkara et Julien Batandéo, se sont chargés de les illustrer pour parachever la magie en revêtant les histoires et leurs personnages de couleurs pétillantes, vivantes, vibrantes. Papillon, tortue, éléphant, hippopotame, oiseaux et humains aux visages de masques, se côtoient donc dans un monde aux allures de paradis terrestre. Littérature jeunesse Pourtant, tout n’est pas rose et l’ambition de ce livre est justement de rappeler les liens étroits qui unissent les hommes et les animaux du fleuve. Des liens si intimes que si la faune sauvage disparaà®t, les contes, les croyances et les rituels qui lui sont associés peuvent s’évanouir avec elle. Une démarche de sensibilisation citoyenne à  l’intention des plus jeunes qui ajoute à  la qualité d’une œuvre qui vient à  point compléter l’offre maigrelette de la littérature jeunesse au Mali. Disponible dans toutes les librairies bamakoises, Les Animaux du fleuve est un régal pour les yeux, les oreilles et l’esprit. Alors, foncez acheter ce livre, tourner les pages et pénétrez dans l’univers merveilleux du fleuve et de ses habitants !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut