Dossiers › Dossiers

Le SIAGRI pour faire décoller l’agro-industrie au Mali

Mis sur pied en 2009, le SIAGRI dont la 4ème édition a ouvert ses portes samedi dernier au Palais de la culture Amadou Hampaté Bah, est devenu, au fil des ses éditions, le rendez-vous des acteurs de l’Agriculture. Diversification La rencontre met l’accent sur la chaine des valeurs, toute la filière agricole, de la production à  la transformation et la commercialisation. l’élevage, la pêche, la filière bétail viande, la pisciculture et toutes les activités ayant trait, de l’état de matière première à  la consommation trouvent une place de choix dans la tenue du SIAGRI à  travers une amélioration substantielle de leurs revenus. A cela, il faut ajouter les dispositions pertinentes de l’organisation de la production agricole à  travers la loi d’orientation agricole (Loa) qui prend en compte la valorisation des produits locaux et l’amélioration des revenus des producteurs. Transformation des produits agricoles Une semaine durant tous les acteurs de la chaine, leurs représentants ainsi que les décideurs échangeront sur l’état et les perspectives d’un domaine dont dépend le développement d’une nation. Plusieurs thèmes dont ‘’la transformation des produits agricoles : contraintes, défis et perspectives » ; ‘’2012 l’énergie durable pour tous » ; seront débattus. Il sera également question de la ‘’volatilité de prix des produits agricoles : impacts sur la communication » ; ‘’la régulation, un outil de promotion du commerce agricole régional » ; la ‘’situation des échanges transfrontaliers de produits agricoles en Afrique de l’Ouest et du Centre  et le développement de chaà®ne de valeur pour la promotion des filières agricoles ». Pour le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togola, le SIAGRI est par excellence, l’occasion pour chaque filière agricole du Mali et du monde entier de se rassembler ainsi que de rencontrer un public varié et ciblé, dans une ambiance conviviale. «Â Si l’une des vocations du SIAGRI est de favoriser une rencontre des professionnels de l’agriculture afin de trouver des réponses sur la diversité des races bovine, ovine, caprine, équine, son but est surtout de trouver une réponse aux attentes des visiteurs ». Besoin de financements Pourtant, M. Togola n’a pu s’empêcher de faire part de l’insuffisance de financements de la part de l’Etat Malien pour l’organisation de cette fête universelle de l’agriculture. A effet, dit-il, sur un besoin de financement de 250 millions de FCFA, «l’Etat Malien n’a déboursé que 98 millions de FCFA ». Lui qui pense que le Salon International de l’Agriculture de Bamako importe à  plus d’un titre puisque s’organisant au tour de neuf grands pôles dont notamment, la production agricole, l’élevage, les fruits et légumes, l’agro-industrie… La présente édition enregistre une amélioration perceptible dans son organisation. Mieux, elle voit la participation de toutes les régions du Mali et des pays de la sous-région.  Les stands sont majoritairement composés par des unités de transformations des produits agricoles. Les participants pourront voir bien des merveilles lors de cette édition. Entre autres, un bœuf pesant une tonne et que le propriétaire veut vendre à  3 millions de Fcfa, un bélier de 200 kg que son propriétaire veut vendre à  un million de Fcfa. Il faut aussi signaler la présence d’une variété de pomme de terre dont la production peut atteindre 50 tonnes par ha. Selon Boubacar Bâ, maire de la commune 5, le Siagri participe au développement local, régional et national, à  travers une filière agricole qui occupe 80 % de la population du Mali. Il a encouragé les efforts de l’Etat à  travers l’aménagement des espaces. Quant au ministre de l’Agriculture, Agatham Ag Alhassane, lui s’est surtout réjoui du développement progressif de la transformation de nos produits agricoles et de leur commercialisation, «Â gage d’un véritable décollage de l’agro-industrie ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut