International › Monde

La CEDEAO pourrait lever les sanctions sur le Mali

Le ministre burkinabé des Affaires Etrangères Djibril Bassolé, émissaire de Blaise Compaoré auprès du CNRDRE, vient de faire une annonce importante à  la télé nationale. Cette annonce est intervenue à  la suite d’une serie de rencontres que le ministre a eu avec les responsables du CNRDRE. « Nous travaillons ensemble pour créer les conditions de levée de ces sanctions, et je pense que ce sera pour très bientôt », a affirmé le ministre burkinabè des Affaires étrangères Djibrill Bassolé à  la télévision ORTM, à  l’issue d’un entretien dans la nuit de mercredi à  jeudi avec le capitaine Amadou Sanogo, chef de la junte militaire, à  Kati (près de Bamako). Sa déclaration a été diffusée jeudi après-midi, il n’a pas précisé de calendrier. « Nous allons tout mettre en oeuvre pour que ces sanctions soient non seulement suspendues, mais complètement levées et abandonnées. Nous en sommes sur le chemin. Je peux vous assurer que le capitaine (Sanogo) est dans de bonnes prédispositions, il aura bientôt à  faire des annonces qui vont dans la bonne direction, je préfère lui laisser la primauté de le dire », a ajouté M. Bassolé. Une déclaration publique du Capitaine SANOGO devrait donc intervenir bientôt, selon les propos du ministre burkinabè. Il faut ajouter que M. Bassolé est accompagné d’autres ministres ouest-africains des affaires étrangères, dont ceux de la Côte d’Ivoire et du Niger. Force d’interposition Les Chefs d’Etat major de la CEDEAO réfléchiront, au cours de la rencontre d’Abidjan, sur la mise en place d’une force d’intervention au Mali qui devrait compter quelques 3000 soldats. Cette réunion ‘’d’urgence » fait suite aux décisions prises le 29 mars dernier à  Abidjan par les Chefs d’Etat de la sous région à  l’initiative du président Alassane Ouattara, par ailleurs président en exercice de la CEDEAO. M. Ouattara a annoncé la semaine dernière que ‘’2000 soldats de la CEDEAO » ayant du matériel et bien équipés sont ‘’prêts » à  intervenir au Mali.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut