Économie › Actualités Économie

Le Davos africain démarre ce 9 mai

«Façonner la transformation de l’Afrique». C’’est le thème du prochain Forum Economique Mondial sur l’Afrique qui s’ouvrira demain dans les locaux de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) à  Addis-Abeba. Quelque 2.000 invités et journalistes prendront part aux travaux qui dureront trois jours. Seront réunis dans la capitale éthiopienne, des experts, des hommes d’affaires et des leaders d’opinion régionaux. Ils échangeront sur leurs expériences sur les voies et moyens de transformation de l’Afrique à  l’horizon 2013 et apporter des changements significatifs dans le continent dont la population avoisine le milliard d’habitants. « l’Afrique est au bord d’une grande transformation » Le thème principal sera décomposé en trois sous-thèmes principaux, le renforcement du leadership, l’accélération des investissements et l’intensification des innovations en Afrique. En prélude au Forum, une conférence de presse s’est déroulée ce lundi, pendant laquelle la directrice du FEM pour l’Afrique, la tanzanienne Elsie S. Kanza, et la représentante du ministère éthiopien des Affaires étrangères Haddis Mekonnen ont présenté l’événement aux. «l’Afrique est au bord d’une grande transformation. Pendant la dernière décennie, le continent a abrité six des 10 économies mondiales qui ont enregistré les taux de croissance les plus élevés, avec une perspective régionale qui reste au vert pendant que le reste du monde est confronté à  de grands défis politiques et économiques »a déclaré Mme Kanza. «Cependant, l’atteinte des aspirations du continent dans un nouveau contexte nécessite des idées fortes et réalisables, ainsi que des dirigeants forts aux niveaux régional, national et industriel » a-t-elle ajouté. D’o๠l’importance des investissements dans les secteurs porteurs des économies africaines, en particulier l’agriculture, les énergies et la transformation. Le Forum économique mondial est une organisation internationale qui s’est engagée à  convier les leaders mondiaux du monde des affaires et de la politique autour de questions d’intérêts régionaux et universels. Le choix de l »Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique subsaharienne, pour accueillir cette rencontre n’est pas fortuit. Le pays est un excellent exemple de la croissance rapide des économies du continent.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut