Personnalités › Jeunes talents

Moussa Oumar Diawara vise le perchoir de l’Assemblée nationale

Après Younoussi Touré (URD) et Kassim Tapo (Adema), C’’est au tour du plus jeune député de l’Assemblée nationale, Moussa Diawara dit Bathy (Congrès national d’initiative démocratique, CNID), de déclarer sa candidatureÂ à  la présidence de l’Assemblée Nationale. l’ancien président de l’Assemblée nationale Dioncounda Traoré étant désormais président de la République, la voie est libre pour lui succéder. Conformément à  l’article 17 du règlement intérieur de l’institution, le nouveau président de l’Assemblée doit être élu par ses pairs.  » Dix ans de carrière politique  » A 36 ans et après plus de dix ans de carrière politique, Moussa O. Diawara souhaite incarner le changement générationnel. Elu de Badagadji en 2007, il devient alors le plus jeune député de l’Assemblée Nationale. Il préside actuellement la commission jeunesse de l’Assemblée. Ses motivations ? « Ma candidature est loin d’être hasardeuse et folklorique, elle est très sérieuse. Nous sommes à  la croisée des chemins, un changement générationnel s’impose désormais à  la classe politique. En tant que jeune, je voudrais donner l’espoir à  cette frange de la population qui a le vent en poupe. Ma candidature s’inscrit dans cette logique. « Je veux aller à  la conquête de la présidence de l’Assemblée avec humilité et détermination, sans forcement m’inscrire dans une rupture de gestion mais dans la consolidation des acquis. Je me donne le devoir de redorer le blason de l’Assemblée Nationale. Les députés ont souffert d’un déficit de communication de notre institution. Je compte donner à  l’institution sa valeur d’antan afin qu’elle joue pleinement son rôle ». Le député Diawara est l’un des sept élus du CNID à  l’Assemblée.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut