Société › Actualités Société

Plan Mali joue sa partition malgré la crise au nord

Au Mali, Plan International est devenue une ONG référence en matière de développement et de bien-être des enfants. Elle œuvre au Mali depuis 36 ans dans plusieurs secteurs couvrant la santé de la mère, de l’enfant, l’éducation des jeunes filles, la lutte contre l’excision ou encore la promotion socio-économique des femmes, à  travers des programmes de micro-finance. «Â Pour mieux élargir ses activités et renforcer son rôle, Plan Mali a aujourd’hui besoin de communiquer, de porter à  la connaissance du grand public, ce qu’elle fait », explique Tiékoro Coulibaly, chargé des relations publiques et de la communication. Plan Intervient essentiellement dans 4 cercles : Kangaba, Kita, Barouéli et Kati situés dans les régions de Koulikoro, Ségou et Kayes. Là , elle coordonne des programmes variés, mais aussi des campagnes de sensibilisation. Pour cela, les partenariats sont nécessaires, sur un plan local mais aussi national. « Des kits pour les enfants déplacés » Dans cette optique, l’ONG vient de renouveler sa confiance à  9 de ses ONG partenaires, œuvrant au Mali. D’un montant de 502 millions de francs, le nouveau partenariat couvre une période allant du 1er Mai 2012 au 31 Mars 2013. En raison du contexte politique agité, Plan Mali avait dû annuler un premier accord de partenariat signé en Janvier 2012. Selon Michelet William, son Directeur Général, l’apaisement revenu, Plan vise à  accompagner le Mali dans la quête d’un avenir meilleur.  » Ce que nous faisons, nous le faisons par devoir et pour les droits des populations en difficulté. s’ils nous disent merci, tant mieux, s’ils ne le font, nous continuerons notre tâche », a précisé Mr William. D’ailleurs, grâce à  l’aide de la Direction nationale de la protection civile, Plan a acheminé des vivres et des médicaments le 26 Avril à  près de 4000 personnes déplacées dans les camps à  Mopti. Par ailleurs, l’ONG a prévu de faire acheminer des kits scolaires pour les enfants déplacés. « Statistiques et droits de l’enfant » Pour mieux évaluer ses programmes, Plan a également signé un partenariat d’un montant de 80 millions avec l’Institut National de la Statistique (INSTAT) sur une période de 12 mois. l’insuffisance relevée dans l’analyse situationnelle des droits de l’enfant au Mali, explique ce partenariat : « La signature de la présente convention permettra l’accessibilité à  de statistiques pertinentes et nécessaire pour la gestion économique, sociale et environnementale de la société », rappelle Michelet William. «Â Education » Plan ne pouvait faire l’impasse sur le secteur de l’éducation. Dans son Plan Stratégique Nationale 2012-2016, l’ONG met l’accent sur 4 programmes : «Â l’enfant en apprentissage, l’enfant protégé, l’enfant en bonne santé et la résilience des communautés ». Pour cette année 2012, Plan vise un partenariat solide avec le Ministère de l’Education, de l’Alphabétisation et de la Promotion des Langues Nationales, (MEAPLN) pour améliorer l’accès des enfants du Mali à  une éducation de qualité. Vaste programme lorsqu’on constate les difficultés auxquelles font face ce secteur. «Â Si vous éduquez les enfants, vous éduquez une nation toute entière », paraphrase un collaborateur de l’ONG plutôt motivé. Pour accompagner le ministère, Plan s’est donc engagé à  lui verser une première contribution de 25 millions CFA, qui touchera à  l’éducation préscolaire et non formelle. Plus la fourniture de 1000 kits scolaires d’une valeur de 20 millions de francs. Une convention qui a été signée le 11 Mai dans les locaux du ministère, en présence du nouveau ministre, Adama Ouane. Education sectorielle, statistiques nationales, aide aux enfants en difficulté, Plan Mali s’est engagé à  soutenir les acteurs locaux ou nationaux qui font de l’avenir des enfants, leur leitmotiv quotidien.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut