Société › Actualités Société

Médias : A+ Mag voit le jour

Franck Salin, son rédacteur en chef nous en parle. Comment est née l’idée d’A+ MAG dans un paysage français déjà  très exploité coté presse magazine ? Franck SALIN : L’idée d’A+ Mag a germé en 2004 dans l’esprit de Mme Salha Souleymanou Olympio, notre directrice de publication. Elle était en voyage en Ethiopie o๠elle était arrivée avec les préjugés véhiculés par la presse sur ce pays, y compris sur le continent africain. Or, à  Addis Abeba, elle n’a trouvé ni guerre, ni famine, mais un pays moderne, en pleine effervescence, qui se développait à  toute vitesse. Elle a eu alors l’envie de lancer un magazine haut de gamme qui combattrait les préjugés en mettant en valeur l’Afrique qui réussit et éblouit. Elle a patiemment cherché les moyens et les personnes qui pouvaient mettre sur pied ce projet, et en 2012 A+ Mag est né. A qui s’adresse ce nouveau magazine ? A+ Mag s’adresse aux hommes comme aux femmes, à  tous les amoureux de l’Afrique. Parlez nous du contenu ? De sa réalisation et de l’équipe rédactionnelle ? A+ Mag fait la part belle aux peoples et personnalités du continent africain et de sa diaspora. Il fait connaà®tre ses créateurs, entrepreneurs et inventeurs. Il explore les nouvelles tendances et styles de vie qui apparaissent et se développent sur le continent comme ailleurs. Chaque mois, nous proposons un dossier original à  nos lecteurs. Pour le numéro 1, nous sommes allés à  la rencontre des Africains qui réussissent en Russie. Une aventure incroyable! A+ Mag, c’est aussi un divertissement, donc il y a des pages cuisine, forme, beauté, shopping, jeux… Tout ce qu’il faut pour se détendre. Le siège du magazine est à  Paris, et les journalistes qui produisent le contenu sont en Afrique, en Europe, en Amérique… un peu partout dans le monde. Comment allez-vous pérenniser le projet à  long terme et par rapport à  l’Afrique, largement évoquée ? A+ Mag est distribué en Afrique, en Europe, aux Antilles et en Amérique du nord. Nous comptons lancer une version en langue anglaise qui devrait nous permettre d’étendre notre diffusion. Comme toute publication, il nous faudra relever le défi commercial et convaincre les annonceurs de figurer dans nos pages et sur notre site www.aplusmag.com. A+ Mag est une entreprise privée, née de la volonté de femmes et d’hommes qui aiment l’Afrique et veulent la faire découvrir sous un meilleur jour. Un si beau projet trouvera sur sa route, je crois, les personnes qui l’aideront à  se péréniser et à  se dévellopper.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut