Société › Actualités Société

Solidarité : Les Pays-Bas et la Croix Rouge, au secours des producteurs du nord

Les conditions de vie difficiles des producteurs dans les zones de conflit ont amené la Croix Rouge ainsi que le Fonds de solidarité nationale à  réagir. Alertées par les paysans de Tombouctou lors mission de donation de la Croix Rouge sur le terrain, les deux structures n’ont pas tardé à  saisir les partenaires techniques et financiers dont l’Ambassade du Royaume des Pays Bas qui s’est vite manifestée en débloquant la somme de 230 millions de F CFA. Pour le chargé d’affaire de l’Ambassade du Royaume des Pas Bas, To Tjoelker, dans des situations de crise alimentaire aigue et de baisse sensible des revenus, les populations ont le plus souvent tendance à  exploiter de manière abusive les ressources naturelles pour subvenir à  leurs besoins. « Le projet va contribuer à  minimiser ce risque», indique-t-elle. Aujourd’hui, les difficultés que rencontrent l’Etat malien pour gérer la crise sécuritaire ne permettent pas la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement pour une bonne préparation de la campagne, notamment dans les zones en conflit. Il s’agit donc de pourvoir en semences et engrais les groupements de producteurs de Tombouctou. C’’est dans ce cadre que, sous l’égide de la Croix Rouge malienne, le premier convoi de l’opération a quitté Bamako hier mardi en destination de Tombouctou. Il devra acheminer 54 tonnes de vivres, 300 tonnes d’engrais, 41 tonnes semences de riz et 100 000 litres de gasoil pour les pompes d’irrigation. 2000 producteurs gardent leur activité Ce convoi donne ainsi le coup d’envoi de la mise en œuvre par la Croix Rouge malienne et le Fonds de Solidarité nationale du « Projet d’assistance aux populations et producteurs de riz de Tombouctou » accompagné par le royaume des Pays Bas. Pour Amadou Fofana, de la Croix Rouge, « cette mission qui part à  Tombouctou démontre la volonté de la Croix Rouge malienne de mener à  bien sa mission humanitaire qui consiste à  apporter secours et assistance aux populations vulnérables ». Selon le président de l’Assemblée régionale de Tombouctou, « à  terme, l’opération permettra de fixer 2000 producteurs dans leur zone d’activité ». Le tandem Croix Rouge et FSN devrait bientôt lancer des appels à  contribution pour soutenir d’autres producteurs en difficulté dans le reste du pays.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut