Idées › Éditos

« Femmes et Ramadan » : l’exemple d’Aicha, la mère des croyants

Dans son introduction, la conférencière Mariam Coulibaly a rappelé aux femmes venues nombreuses, certains enseignements religieux clés en insistant particulièrement sur le rôle de la femme dans l’éducation des enfants. Elle a aussi souligné le comportement exemplaire d’Aicha, l’une des épouses du prophète (PSL) et qu’on appelle la mère des croyants. Aicha, une référence pour les théologiens A travers les âges, plusieurs compagnons du prophète ont mis l’accent sur la mémoire exceptionnelle d’Aicha, qui de son vivant a beaucoup contribué à  la reconstitution des versets et hâdiths du Coran. En plus de ses qualités humaines, Aicha représente un modèle pour les femmes modernes, notamment dans le fonctionnement sociétal et la prise de décision dans la société l’histoire rapporte qu’Aicha était souvent consultée et apportait des rectifications dans les hadiths (traditions) du Prophète(PSL) qui étaient mal interprétés par ses compagnons : Une fois, Abu Hurayra, un compagnon du prophète Mohamed (PSL) disait aux gens : « Si quelqu’un prie et qu’une femme ou un âne ou un chien passe devant lui, sa prière est annulée. » Quand ce récit arriva aux oreilles de Aicha, elle s’exclama : « Quoi ! Veut-il dire qu’une femme ne vaut pas mieux qu’un âne ou un chien ? Ma chambre était si petite que mon bistarah (matelas) se trouvait juste en face du tapis de prière du Prophète. Quand il priait, j’étais allongée dans mon lit, mes pieds pendillant au dessus de son tapis. Quand il allait se prosterner, il touchait mes pieds et je les retirais. Je les tendais de nouveau après cela. Il m’arrivait quelques fois par nécessité, de passer devant lui pendant qu’il priait. » Deux sortes de péchés à  bannir Mariam Coulibaly a par ailleurs exhorté les femmes à  s’instruire pour jouer un rôle moteur dans la gestion de la société. Selon elle, deux types de péchés sont à  bannir : Le premier étant celui à  l’endroit de Dieu et le second envers son prochain. Lorsqu’un musulman atteste de sa foi, il doit éviter tout polythéisme. Les autres péchés sont le mensonge, le vol, l’adultère, la mauvaise intention à  l’endroit des autres… En clair, le musulman doit compter sur Dieu seul pour trouver la solution à  tout problème :«Â J’ai entendu le Messager d’Allah dire : Celui qui essaie de contenter Allah, en ne se souciant pas du mécontentement des gens, sera protégé contre la méchanceté des gens. Mais celui qui contente les gens au prix du mécontentement d’Allah, sera abandonné par Allah et restera à  la merci des gens. », rapporte encore Aicha. Le club Aicha, la mère des croyants entend organiser d’autres activités pour contribuer à  la diffusion de l’islam. l’association qui a près de 10 ans a pour objectif de travailler au nom d‘Allah l‘Unique .

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut