Société › Actualités Société

Mamadou Camara, marcheur pour la paix

Il semble que la crise politico sécuritaire que traverse le Mali depuis début 2012 ait donné envie à  tous les Maliens et Maliennes de s’impliquer pour sa résolution. Une nouvelle organisation vient ainsi de voir le jour. Il s’agit de la GEMACO qui prévoit une marche au flambeau pour la paix qui traversera le territoire national. Le départ de cette course pour la paix est prévu pour ce 22 Août à  Kayes, pour ensuite continuer en direction du nord. Le flambeau de la paix sera porté par l’athlète Mamadou Camara. l’ancien pensionnaire de la Fédération française d’athlétisme sera sur la ligne de départ à  Kayes. Il marchera sur une distance de 2155 km (52 jours) pour prôner le message de l’unité et de la paix au Mali. « Je suis très heureux de participer à  cette aventure salutaire. C’’est l’unité de mon pays qui compte pour moi. Et marcherai pour ça et je demande à  la population de sortir massivement pour recevoir le message de paix que je véhicule », affirme l’athlète du l’AS Police de Bamako. Une faitière de 77 organisations Fondé autour de 5 grandes valeurs – à  savoir l’unité et l’intégrité territoriale, l’éveil des jeunes, l’accès à  l’emploi, la solidarité nationale, la solidarité et la justice – la GEMACO axe son action autour d’une charte dite « de l’espoir ». Elle regroupe 77 organisations et associations signataires. Son objectif, selon ses initiateurs, est de parvenir à  l’éveil citoyen et une meilleure représentativité des populations dans les structures dirigeantes politiques. Cette marche est la première activité phare de l’organisation. Selon Traoré Coumba Bah, présidente de la GEMACO, la marche est un symbole qui unira le peuple malien et va fédérer les esprits vers sortie de crise heureuse. La sécurité du marcheur, dit-elle, sera assurée. Au delà  de la marche, la GEMACO entend s’investir pour changer le quotidien de la jeunesse. Adopter des méthodologies pouvant permettre aux jeunes de s’améliorer. « Notre objectif est purement social. Nous misons sur la naissance d’un citoyen nouveau ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut