Personnalités › Interview

Oumar Maïga, CNJ: « Le nouveau bureau n’a rien à voir avec l’ex-junte »

Journaldumali.com : que propose le CNJ pour une sortie de crise ? O Maà¯ga : Pour sauver ce pays, il faut aller à  une concertation nationale souveraine. Elle mettra face à  face toutes les forces vives de Nation. Nous réitérons tout notre soutien aux autorités en place dans le cadre de l’organisation dans un bref délai d’une concertation nationale. Ces assises permettront d’aboutir à  une décision souveraine qui fera l’objet d’application immédiate. Que pense le CNJ de la formation d’un nouveau gouvernement ? Permettez-moi de vous dire que le pays n’a pas besoin de ça. Aujourd’hui, tout ce qui sera fait en dehors d’une concertation nationale souveraine est nul et non avenu. Quelque soient les difficultés liées aux clivages et aux intérêts, les Maliens doivent s’asseoir et se parler pour une issue honorable. Seul l’intérêt du pays devrait compter. Le pays s’est retrouvé dans cette situation par la faute de quelques groupuscules qui ont sapé l’intérêt général au profit des leurs. Nous sommes voulons, nous demandons cette concertation nationale. Et nous réitérons notre soutien aux forces armées et de sécurité du Mali dans le cadre de la libération du nord. On pourrait penser que vous êtes proches de l’ex junte de Kati qui avait proposé cette concertation. Qu’en dites-vous ? s’il y a une main invisible derrière ce bureau, ça ne peut être que la main de la jeunesse malienne. Ce bureau est adossé à  des convictions qui ne visent que l’intérêt de la jeunesse malienne o๠qu’elle soit. C’’est pourquoi nous avons été investis par nos camarades lors du congrès extraordinaire, afin que le CNJ sorte enfin de cercle vicieux de la politique politicienne. Un bureau politisé, on n’en veut plus à  la tête de notre structure.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut