Personnalités › Parcours

Bienvenue Baronne Amos !

Son parcours a de quoi faire pâlir d’envie les féministes les plus engagées pour la représentativité des femmes dans les hautes instances décisionnelles. Originaire de l’à®le de Guyana, une ancienne colonie britannique au large du Venezuela, Valérie Ann Amos, arrive à  l’âge de 9 ans en Angleterre et incarne désormais la réussite de minorités noires en Grande Bretagne. Membre du parti travailliste, elle est la première femme noire à  diriger la chambre haute du Parlement britannique ou «Â Chambre des Lords » après avoir occupé plusieurs postes ministériels. Valérie Amos étudie la sociologie à  Warwick et de Birmingham, dans le Nord-ouest de l’Angleterre avant d’intégrer l’université d’East Anglia, des académies modestes, mais qui n’entraveront l’ascension de cette femme au caractère bien trempé. Engagée aux côtés des populations des quartiers défavorisés de Londres dans des activités de terrain, elle manie aussi l’establishment british que le langage de la rue. Moderne, avec un look jeune, Valérie Amos, est passionnée de sport et de cricket. Elle ne s’est jamais mariée et n’a pas d’enfants, préférant sans doute se consacrer à  sa carrière professionnelle. Ascension politique Après ses études, elle s’engage dans la vie associative, puis monte un cabinet de consultants, en 1989. Avec un carnet d’adresses international, elle conseillera le gouvernement du Président Mandela, sur les droits de l’homme ou l’équité socio professionnelle. C’’est avec l’arrivée de Tony Blair à  la tête du gouvernement britannique qu’elle entame son ascension politique. Anoblie par la reine en 1997, avec le titre de Baronne de Brondesbury, sur proposition du leader du parti travailliste, elle devient ensuite porte-parole pour les Affaires sociales et féminines, puis Secrétaire d’à‰tat aux Affaires étrangères chargée de l’Afrique et visite plusieurs pays comme le Cameroun, la Guinée et l’Angola en 2003. Ensuite, elle hérite du Ministère de Développement international, en devenant la première femme noire à  siéger dans le cabinet exécutif. Un poste qu’elle quittera très vite pour diriger la deuxième chambre législative du royaume. La légende de la Baronne Amos est née. IntéresséE par les questions internationales, sa bonne connaissance du continent ont fait de Valérie Amos, une candidate idéale pour le système des Nations Unies. En 2005, elle devient chef du Programme des Nations Unies pour le développement en Grande Bretagne, puis, Haute Commissaire de la Grande Bretagne en Australie en Octobre 2000. En 2010, Ban Ki Moon la nomme Sous-secrétaire des Nations Unies aux Affaires humanitaires, ce qui complète sa carrière internationale. Valérie Amos s’est notamment rendue en Syrie en Mars 2012, pour faire pression sur le gouvernement syrien et permettre l’accès des organisations humanitaires dans le pays afin de secourir les populations touchées par la crise. Ce 28 Août, C’’est au Mali que la Baronne Amos effectuera une visite de 3 jours. Venue s’enquérir de la situation humanitaire et alimentaire après la crise qui a durement frappé le pays, Valérie Amos, qui doit aussi rencontrer les autorités de transition, a déclaré souhaiter se rendre dans la région de Mopti. Bienvenue Baronne Amos !

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut