Société › Actualités Société

Iba One et Vieux Farka Touré en croisade contre l’insécurité alimentaire

Tout comme plusieurs autres pays de la région du Sahel, le Mali est touché par l’insécurité alimentaire. Cette situation est accentuée par une crise politique et militaire ainsi que par des prix anormalement élevés, facteurs qui affectent les populations les plus vulnérables. Pour se mettre au parfum de la proportion atteinte par la crise les artistes Vieux Farka Touré et Iba One ont visité, du 16 au 18 juillet 2012, Mello (à  Kayes, une région o๠plus d’un million de personnes ne mangent pas à  leur faim, selon le bulletin du Système d’alerte précoce (SAP) en date du 31 juillet 2012). Pour faire le point de cette tournée, l’Organisation internationale Oxfam a organisé ce lundi, dans un hôtel de Bamako, une Conférence de presse animée par les musiciens Vieux Farka Touré et Iba One. l’appel d’Oxfam Après Baaba Mal du Sénégal, l’organisation a jeté son dévolu sur des artistes chanteurs maliens. Sensibles à  la détresse des populations rencontrées, les musiciens maliens Vieux Farka Touré et Iba One, ont répondu favorablement à  l’appel de solidarité entre Africains lancé par Oxfam. Né à  Nianfunké (au Mali) en 1981, le premier est le fils du légendaire guitariste malien Ali Farka Touré. Vieux Farka est connu pour être très proche du monde rural. Il dit avoir répondu à  l’appel d’Oxfam, car pour lui, «Â la situation que vit le Mali est grave et inadmissible. «Â Nous devons tous aider les communautés touchées par la crise alimentaire et le conflit au nord », lance-t-il. Sur le terrain, dit-il, «Â J’ai été émerveillé par le sourire retrouvé des populations, grâce aux bons d’achat d’Oxfam ». Le second, Iba One, qui fait figure de Star montante du hip hop malien. Tous affirment s’être engagés avec Oxfam pour non seulement soutenir les communautés vulnérables et les paysans, mais aussi pour le public et les dirigeants africains à  l’action. C’est-à -dire mobilier des fonds pour sauver le Mali. Ainsi, ont-ils lancé un appel du village de Mello (Kayes) qui se vidait petit à  petit de ses habitants, pour aider Oxfam à  mobiliser des fonds afin de donner de la nourriture, de l’eau, améliorer les conditions d’hygiène des plus vulnérables et protéger les populations déplacées. Mobilisation de fonds : 33 000 F CFA par mois pour les ménages Dans le but d’impulser une réponse alimentaire Oxfam a entamé un programme de distribution mensuelle de bons d’achat à  1 400 ménages dans deux communes du cercle de Kayes, pour leur permettre de se procurer des aliments et autres articles essentiels. D’une valeur pécuniaire de 33 000 F CFA, les bons d’achats distribués par Oxfam sont destinés aux populations les plus vulnérables. En août, le nombre de bénéficiaires a été revu à  la hausse avec 1 250 nouveaux ménages venus s’ajouter aux premiers dans le cadre d’un projet de transfert monétaire direct. Pour atteindre son objectif d’aider les populations à  juguler la crise alimentaire, Oxfam voit l’impérieuse nécessité de mobiliser des fonds. C’’est pourquoi elle se fait accompagner par des artistes pour porter le message au plus haut niveau. En même temps qu’elle intervient sur le terrain pour aider les populations, l’Organisation mobilise des célébrités africaines et internationales pour rendre visibles cette crise et ces populations oubliées par les leaders du monde. Notons que, dans le cadre de son travail de plaidoyer contre la faim dans la région du Sahel, Oxfam a travaillé avec des footballeurs tels que Seydou Keà¯ta, Demba Bâ, Charles Kaboré et des chanteurs tels que Baaba Maal, 2face Ibadi…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut