Société › Actualités Société

Cité administrative, quand les souris dansent…

Nous sommes 10 h ce mercredi 24 octobre 2012. Comme d’habitude, la Cité administrative avec son architecture pittoresque est flanquée de militaires. l’impressionnant dispositif sécurité est sur place. Je m’arrête. On me retire ma pièce d’identité pour enregistrement. Je poursuis ma route en attendant, direction le tour des départements ministériels. Le climat rigoureux que ce réceptacle de l’administration malienne arbore les autres jours a foutu le camp, faisant place à  une atmosphère de festival. Le décor est planté. Visiblement, il n’y a pas de labeur les mercredis dans les cabinets ministériels. Et pour cause, les occupants font comme bon leur semble. Comme dit l’adage, «Â Quand le chat s’absente les souris danse ». En effet, dans la plupart des cabinets visités, le travail tourne au ralenti, s’il n’est pas paralysé. Le motif est tout simplement imputable à  l’absence des ministres conviés à  prendre part à  leur conseil hebdomadaire. «Â Généralement, nous n’avons rien à  faire de sérieux avant le retour de notre ministre », nous confie-t-on au cabinet du Ministère du logement. Ils ont tout l’air de ne servir que leur ministre de tutelle. Comme si le travail au sein des cabinets se résumait au seul service du ministre concerné. Et, selon nos sources, il faut attendre 14h, heure à  laquelle les ministres reviennent pour que le boulot reprenne normalement. Tout le long de la Cité, les va et viens des usagers est perceptible. « Celui qui est chargé du dossier n’est pas sur place. On m’a dit qu’il est allé régler des affaires en ville. C’est lui qui m’a pourtant dit de passer ». « Laisser-aller » Tout comme les cabinets ministériels, plusieurs services publics sont le théâtre de d’indiscipline quand le boss s’absente. C’’est le cas par exemple à  la Direction nationale de géologie et des mines (DNGM) sise à  Sotuba, o๠l’ex boss, heureusement qui a été éjecté de ton fauteuil, s’offre le luxe de débarquer à  11 heures. Idem pour cet autre DG (adjoint) de l’Agence de développement du nord (ADN), une structure rattachée à  la Primature, qui débarque à  11h avant de s’éclipser 2 heures après pour vaquer à  d’autres affaires. Les exemples d’incartades et ou d’indiscipline dans les horaires sont légion. Tous ces agents font fi du caractère sacré du service public qui exige une disponibilité pleine et entière à  servir les usagers. Ils optent pour le culte de leur dieu, pardon de leur ministre…

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut