Personnalités › Parcours

Malamine Koné, infatigable ambassadeur de la Paix

De retour au bercail ce dimanche 28 Octobre, le PDG du Groupe Airness Malamine Koné a eu droit à  tous les honneurs. Pour rappel, le PDG du Groupe Airness avait livré un discours rassembleur au lendemain du coup d’Etat militaire depuis son lieu de résidence, la France : «Â Aucun sacrifice n’est de trop pour que la paix et la stabilité de notre pays soient retrouvés », avait déclaré Malamine à  sa descente d’Avion à  l’aéroport Bamako devant une kyrielle de fans. En prélude à  l’arrivée de l’enfant de Niéna, l’Association malienne des amis de Malamine Koné (AMAKO) avait organisé une cérémonie en l’honneur des anciennes gloires du sport au terrain Chaba de Lafiabougou en l’honneur des anciennes gloires du football malien et de nombreux anciens sportifs. Ce haut lieu public de la commune IV était noir de monde. Si certains étaient venus ce lendemain de la Tabaski pour savourer l’animation, d’autres voulaient voir la silhouette de l’enfant de Niéna. Honneurs aux gloires du football Le porte-parole de Malamine Koné, Bourama Koné, s’est félicité de l’initiative de l’AMAKO tout en exhortant la jeunesse malienne à  resserrer ses rang pour jouer un rôle d’interface dans la résolution des multiples crises que connait le pays. Des trophées et des diplômes de reconnaissances ont été remis notamment aux membres de l’Association des anciens footballeurs du Mali et celle des anciens basketteurs. Au nom de la jeunesse, ou encore des initiateurs, le président de l’AMAKO, a salué le patriotisme et l’élan de solidarité du PDG du Groupe Airness. l’équipementier des Aigles du Mali entend associer la jeunesse à  la tournée qu’il entreprend à  l’intérieur du pays dans les jours à  venir. Depuis près d’une décennie, le PDG d’Airness a décidé de prendre en charge les équipements sportifs du Mali, notamment dans le domaine du football. La fête a été marquée par des remises d’équipements sportifs ainsi que des animations sportives.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut