Société › Actualités Société

Soutien aux femmes du Nord : le cri du cœur des femmes de la Cedeao

Pour manifester leur soutien et montrer leur ras-le-bol face à  la situation que vivent leurs sœurs des régions Nord du Mali, les femmes de l’espace CEDEAO (Communauté des Etats D’Afrique de l’Ouest) ont organisé, vendredi 30 Novembre, une marche à  Dakar. Sur initiative du Groupe de Travail, Femmes, Paix et Sécurité en Afrique de l’Ouest, cette marche a vu la participation de plusieurs organisations de la société civile, d’organisations internationales non gouvernementales, ainsi que des autorités sénégalaises. Il est 16h30mns quand une marrée orange arpente le boulevard du centenaire. Partis de la place de l’obélisque les marcheurs ont rallié la Radio Télévision du Sénégal (RTS). Ainsi on pouvait lire sur des pancartes entre autres slogans: « femmes d’Afrique de l’Ouest solidaires des femmes du Mali », « non aux violences faites aux femmes ». Les femmes des 15 pays de la CEDEAO ainsi que de la Mauritanie ont voulu, à  travers cette marche, manifester leur solidarité à  l’égard des femmes des régions nord du Mali. Ces femmes sont victimes d’exactions et autres supplices de la part des groupes islamistes qui occupent cette partie du pays depuis plusieurs mois. Dans une déclaration lue par la présidente du Groupe, les ouest-africaines ont lancé « un appel aux différentes parties en conflits de cesser les violences et exactions commises sur les femmes et enfants du Mali, d’entamer dans les meilleurs délais un dialogue inclusif, précurseur d’une négociation ouverte aux femmes ». Et la présidente d’ajouter « nous demandons à  toutes les femmes, organisées ou individuellement, de joindre leurs efforts et se mobiliser aux cotés des femmes du Mali ». La représentante du ministre sénégalais de la promotion de la femme et de l’enfant « a exigé aux autorités maliennes de protéger et de faire protéger les femmes ainsi que les enfants conformément aux traités internationaux qu’elles ont ratifiés». Les enfants n’ont pas été en reste. Ils ont, dans une déclaration, condamné toute forme de violences faites aux enfants. Après avoir remercié les femmes pour cette initiative, l’ambassadeur du Mali au Sénégal, Moulaye Ascofaré, a « rassuré les femmes que les autorités maliennes ont conscience de tout ce qu’ont enduré les femmes depuis le déclenchement de la crise ». Selon le plénipotentiaire « le gouvernement du Mali est en train de mettre tout en œuvre afin que toutes ces violences, exactions, privations ne soient plus que de mauvais souvenirs ». Il faut signaler qu’une troupe folklorique du pays joola du nom de « Koumpo » a animé la foule pendant et après la manifestation.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut