Personnalités › Parcours

Kanouté, Drogba et leurs pairs pour la Palestine

Le Malien Frédéric Kanouté a publié jeudi 29 novembre sur son site internet une lettre adressée à  l’UEFA pour protester contre la décision de l’instance européenne du football de confier à  Israà«l l’organisation de l’Euro-2013 des moins de 21 ans. « Les derniers bombardements israéliens sur Gaza, provoquant la mort d’une centaine de civils, ont été une nouvelle offense à  la conscience du monde », dit la lettre signée par 61 autres footballeurs professionnels parmi lesquels figurent notamment les internationaux français Yohan Cabaye (Newcastle), Abou Diaby (Arsenal), Alou Diarra (West Ham), Rod Fanni, Steve Mandanda (Marseille) et Jérémy Ménez (PSG). On y retrouve également l’ancien meilleur joueur de la Ligue 1, le Belge Eden Hazard. Mais Frédéric Kanouté a surtout rallié à  sa cause de nombreux internationaux africains et notamment le plus fameux d’entre eux : Didier Drogba. Figure également dans cette liste : les Ghanéens André et Jordan Ayew, les Algériens Ryad Boudebouz et Hassan Yebda ou encore les Sénégalais Demba Ba, Papiss Cissé, Souleymane Diawara, Mamadou Niang et Moussa Sow. Plus surprenante, la présence de M’Baye Niang. Le joueur de l’équipe de France espoirs fait partie des cinq joueurs sanctionnés par la Fédération française de football pour une virée nocturne effectuée trois jours avant un match décisif perdu par les Bleuets. Une rencontre qui, si elle avait été remportée par les Français, leur auraient justement permis de participer à  cet Euro-2013 ! Kanouté n’en est pas à  son coup d’essai Les 62 signataires estiment que l’UEFA ferme les yeux sur la récente offensive israélienne sur la bande de Gaza et expriment « [leur] solidarité avec le peuple de Gaza qui vit depuis trop longtemps en état de siège, et dont on refuse les droits humains les plus fondamentaux: la dignité et la liberté. » Ils évoquent également, dans la lettre, le bombardement, le 10 novembre, du Palestine Stadium de Gaza, et dont la Fifa a promis la reconstruction. Ce bombardement avait tué quatre adolescents. « C’est inacceptable que des enfants soient tués alors qu’ils jouent au football. Dans ces circonstances, l’accueil du Championnat d’Europe des moins de 21 ans serait perçu comme une récompense pour des actes, contraires aux valeurs du sport », poursuit la lettre, qui demande que « [les Palestiniens] soient protégés par la communauté internationale ». Ce n’est pas la première fois que l’ancien joueur de Lyon et de Séville s’engage en faveur de la Palestine. En 2009, lors de l’opération militaire israélienne « Plomb Durci », Kanouté, après avoir inscrit un but en huitième de finale aller de la Coupe d’Espagne, avait dévoilé un maillot sur lequel on pouvait lire « Palestine » en plusieurs langues. Un agissement condamné à  l’époque par la Fédération espagnole de football, qui avait infligé à  l’attaquant malien une amende de plusieurs milliers d’euros. Le 11 juin dernier, le désormais joueur du club chinois de Beijin Guoan avait également pris position sur Twitter, en faveur du footballeur palestinien Mahmoud Sarsak détenu alors par Israà«l.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut