Politique › Politique Nationale

Le ministre de la communication explicite l’état d’urgence

Le Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement rappelle aux responsables des organes de presse et de média et à  l’ensemble des professionnels de la communication que l’état d’urgence entre en vigueur, ce samedi 12 janvier 2013 à  partir minuit. Le décret instituant cette mesure stipule en son article 14 les dispositions suivantes: 1. Conférer aux autorités judiciaires compétentes ainsi qu’au Ministre de l’Intérieur, aux Gouverneurs de régions et aux Préfets le pouvoir d’ordonner en tout lieu des perquisitions de jour et de nuit ; 2. Habiliter l’autorité administrative compétente à  prendre toutes mesures appropriées pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques ou télévisées, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales. Par conséquent, le Ministre invite les responsables d’organe et tous les professionnels de la communication à  Âœuvrer en toute responsabilité et strictement dans le cadre des dispositions en vigueur. Tout manquement aux dispositions suscitées exposera les auteurs aux sanctions prévues par la législation en vigueur. Aucune défaillance ne sera tolérée. Le Ministre sait pouvoir compter sur le professionnalisme et le patriotisme de l’ensemble des acteurs de communication. Bamako, le 12 janvier 2013 Le Ministre de la Communication

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut