Politique › Politique Nationale

CEDEAO : Dioncounda à Abidjan ce samedi

La capitale ivoirienne abrite ce 19 janvier le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cédéao consacré au Mali. Aux côtés des différents chefs d’Etat de la sous-région ouest-africaine, le Président malien par intérim, Dioncounda Traoré sera au rendez-vous. C’’est la première fois depuis le mois d’avril que le président de transition se rend à  une rencontre internationale consacrée à  son pays. Le sommet doit également enregistrer la participation du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Deux présences qui témoignent de l’urgence de la situation et de la nécessité de prendre des mesures énergiques. Que faut-il attendre de ce sommet ? Ce sommet va, apprend-on de source ivoirienne, examiner les derniers développements de la situation au Mali avant de réfléchir sur l’apport de la CEDEAO dans la mise en œuvre de la résolution 2085 du conseil de sécurité des Nations unies. Les chefs d’Etat auront sur leur table les conclusions des travaux des chefs d’Etat-major de la CEDEAO qui étaient réunis dans la capitale malienne les 15 et 16 janvier dernier. Il s’agira donc certainement de prendre des décisions en ce qui concerne la coordination de la Mission Africaine de Soutien au Mali, la MISMA dont les opérations ont officiellement commencé ce 18 janvier. Les conclusions sont d’autant attendues que la CEDEAO est sous le feu des critiques quant à  son manque d’efficacité dans la gestion des crises dans la sous-région. La CEDEAO, s’est plutôt illustrée par des rencontres et des conclaves qui se sont succédé sans arriver à  des décisions concrètes. Situation qui a fini par convaincre les maliens et de nombreux observateurs de son manque de compétence ou de volonté pour faire face à  la situation. Tous espèrent donc que la rencontre de demain sera l’occasion de démentir ces critiques.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut