Idées › Éditos

MISMA au Mali : l’Afrique au compte-gouttes !

Pourquoi tant d’hésitation, de réunions, de salamalecs pour déployer des troupes africaines sur le sol malien et renforcer la France, plus qu’engagée aux côtés du Mali. Nos pairs africains nous déçoivent encore et toujours lorsqu’il s’agit de prendre les décisions urgentes. En lieu et place, ils multiplient les grandes messes dans les salles luxueuses des capitales africaine en paix. Abidjan a donc accueilli ce sommet CEDEAO pour une fois de plus tendre la main à  l’Occident, cet occident dont voulons rompre la dépendance. Quant il s’agit d’aider un voisin en proie à  la violence physique et à  l’agression territoriale, il y a encore des réticences. Lorsque des contingents arrivent à  Bamako et doivent attendre «Â  des formalités » comme l’a souligné, un colonel de l’armée malienne, il y a lieu de se demander ce qui ne va pas chez nous les africains. Lorsque de lièvre France accourt, la tortue Afrique traine la patte. l’Afrique toujours derrière, l’Afrique en retard. Alors, la Misma peut toujours attendre que le conflit s’enlise. Mais pourquoi ne pas engager sur le terrain, les troupes tchadiennes qui connaissent déjà  le terrain ?

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut